Gay_familleLa famille semble être l'une des cibles privilégiées de nos gouvernants qui doivent beaucoup plus désormais considérer les recompositions à la mode entre divorcés et les couples homosexuels que les familles plus " traditionnelles ", c'est à dire, un père, une mère, des enfants...

On pouvait imaginer aisément avec la nomination de Nadine Morano ( qui est favorable aussi bien au " mariage gay " qu'au droit pour les homosexuels de pouvoir adopter ) au secrétariat d'Etat en charge de la question que la famille allait être attaquée de front ( si j'ose dire ) : et bien ça n'aura pas tardé ! Dès hier on annonçait, et c'est un bien petit exemple, que la carte " famille nombreuse " va sûrement devoir faire les frais de la nouvelle politique sociale prônées par le président de la République.

Cela ne trompe personne, en supprimant son financement par l'État de la  carte  SNCF (  qui jusque là possédaient quelques avantages supplémentaires ), le gouvernement s'attaque  clairement aux familles  qui  vont donc perdre l'une de leur aide. Au profit de qui ? De quoi ?  Ce sont trois millions de personnes qui jusque là bénéficiaient d'une réduction  comprises entre 30 et 75% selon le nombre d'enfants qui vont devoir payer avec des tarifs beaucoup plus " commerciaux " les transports.

A cela ajoutons que dans le même temps l'entreprise publique GDF va pouvoir augmenter les prix du gaz de   5,5 % dès la fin du mois, après avoir déjà bénéficier d'une hausse sensible en janvier. Seule la Bourse est heureuse de cette annonce  puisque  le titre GDF a pris 1,09% en fin de journée !

Pour le pouvoir d'achat et le bien être des Français qui devaient demeurer l'une des priorités de Sarkozy et de ses amis - souvenez-vous de sa campagne présidentielle et de ses propos démagogiques - on repassera !

Yann Redekker