France_islamiqueNovopress

15/12/2009  8h25

Lyon (NOVOpress) - Compte-rendu de l’intervention d’André Gérin, député communiste et président de la mission parlementaire sur le voile intégral :

« Ce samedi, lors d’une réunion publique, à Vénissieux, André Gerin a eu des paroles très fortes, qui ont marqué l’assistance. Il a qualifié le voile intégral de face visible d’un iceberg beaucoup plus profond, affirmant que cette tenue insupportable pour la dignité humaine n’était que l’arbre qui cache une forêt inquiétante.

Il évoqua les émeutes de 2005, qui avaient touché 800 communes. 80 % des agressions des émeutiers visaient des symboles de la République, 300 écoles furent vandalisées ou brûlées. Il accusa les fondamentalistes d’avoir encouragé ces émeutes.

Il rappela que, selon le juge Bruguière, entre 1995 et 2001, 1.100 jeunes vivant en France étaient passé par l’Afghanistan. Il évoqua les attentats de 1995, le rôle de Khaled Kelkal, passé par les mosquées de la région lyonnaise. Il parla du fameux imam Bouziane, expliquant qu’il y en avait 8.000 comme cela en France !

Il affirma que le discours de victimisation était insupportable, osant dire que ce n’est pas parce qu’on est musulman qu’on est victime, en France. Il s’indigna du racisme anti-français qui se développe sur notre territoire, et du côté tabou de cette question. Il fit savoir qu’il souhaitait que la mission qu’il préside – qui n’a pas vocation à proposer un texte de loi – saura convaincre députés et gouvernement de la gravité de la situation, et de la responsabilité de l’Etat, pour prendre toutes les dispositions nécessaires pour réaffirmer les valeurs de la République, contre celles de la charia.

André Gerin finissait son intervention en évoquant l’ampleur du changement de notre pays, depuis 30 ans, et l’islamisation de la vie sociale qui s’installe, y compris dans nos entreprises, comme le témoignage de syndicalistes et de chefs d’entreprise, ce jeudi, l’a confirmé. "