Halal rouge à lèvres

Quelques entreprises se sont spécialisées dans la vente de séjours compatibles avec l'islam.

L'ère des produits personnalisés touche de plus en plus de domaines. Les agences de voyages n'échappent pas à la règle et cherchent, elles aussi, à s'adapter au mieux à leur clientèle. C'est notamment le cas de certaines sociétés françaises qui ont décidé de se spécialiser dans la vente de séjours "halal".

Six millions de clients potentiels

Leur objectif : permettre des réservations dans des hôtels qui ne servent pas d'alcool, proposant des repas certifiés halal, des plages privées et piscines séparées par des bâches ou avec des horaires réservés aux hommes et aux femmes ainsi que des salles de prière.

"C'est un marché très porteur, assure au Parisien Nacer-Eddine Benchinoun, fondateur de Sakina Voyages. En France, on dénombre 6 millions de musulmans pour 10% de pratiquants. Sur 600.000 personnes, même si on n'en capte que 2%, c'est déjà bien".

Les classes moyennes et moyennes supérieures visées

Les entreprises telles que Sakina Voyages visent les classes moyennes et moyennes supérieures. Avec un bémol toutefois : des prix plus élevés que la moyenne. "Les hôtels traditionnels réalisent 30% de leur marge sur l'alcool. Les hôtels sans alcool où nous envoyons nos clients sont donc un peu plus onéreux et se situent un peu plus loin", explique l'expert-comptable.

Mais comme toutes les nouveautés "de niche", les voyages "halal" ont vocation à s'étendre. "Avec la démocratisation et la concurrence, les prix baisseront", estime Nacer-Eddine. De là à imaginer le même type de séjour en France, il n'y a qu'un pas.

Que certaines chambres d'hôtes "muslim friendly" ont d'ores et déjà franchi.

Le 15/04/2014