Police allemande 2

Une explosion provoquée par un réfugié syrien de 27 ans devant un restaurant du centre-ville d'Ansbach (Bavière), dans le sud du pays, a fait un mort et 12 blessés, dont trois grièvement, dimanche 24 juillet dans la soirée, a indiqué l'agence de presse allemande DPA, qui se base sur des  informations de la police locale. L'individu décédé serait la personne soupçonnée d'avoir posé l'explosif. Le centre de cette localité de Bavière a été investi par les secours et ses accès bloqués par la police. Les autorités qualifient d’ores et déjà l'explosion d'attentat.

La déflagration s'est produite en fin de soirée devant un restaurant, non loin du lieu où devait se tenir un festival de musique pop en plein air rassemblant 2.500 personnes dont le jeune homme voulait "empêcher la tenue", selon Joachim Herrmann, ministre régional de l'Intérieur. Le festival a aussitôt été annulé. L'auteur de l'attaque aurait essayé d'y entrer à deux reprises avant de rebrousser chemin faute de ticket d'entrée. Il a ensuite fait détonner sa bombe aux alentours de 2 heures du matin devant l'entrée du restaurant situé à proximité. Des pièces de métal auraient été ajoutées à l'explosif.

Le jeune syrien, arrivé sur le territoire allemand il y a deux ans, a vu sa demande d’asile rejetée il y a un an. Joachim Herrmann a déclaré que l'auteur de l'attentat, qui aurait tenté de mettre fin à ses jours à deux reprises, avait été pris en charge dans une clinique psychiatrique. Il a précisé ne pas savoir si l'homme, déjà connu des services police, était animé d'intention suicidaire.

L'Allemagne sous haute tension

Plus tôt dans la soirée, Michael Siefener, porte-parole du ministère régional de Bavière, avait déclaré que l'explosion avait été provoquée de manière volontaire. Interrogé pour savoir s'il s'agissait d'une bombe, il avait répondu : "nous sommes en train de vérifier en ce moment" et qu'il était encore "trop tôt" pour affirmer s'il s'agissait d'un attentat ou non. Une unité de police spécialisée est en route et devra déterminer la cause exacte de l'explosion. 

Cet événement intervient alors que l'Allemagne a été frappée par de nombreux crimes violents ces derniers jours. Vendredi 22 juillet, un jeune homme de 18 ans, obsédé par les tueries de masse, avait tué neuf personnes dans un centre commercial de Munich lors d'une fusillade sanglante. Le 18 juillet, un demandeur d'asile afghan avait déjà blessé à la hache cinq personnes dans un train régional à Wurtzbourg lors d'une attaque revendiquée par l'État islamique. Enfin, un demandeur d'asile syrien de 21 ans a tué dimanche 24 juillet une femme à la machette et blessé deux autres personnes dans ce qui semble être un crime passionnel.

Par Félix Roudaut le 25/07/2016

RTL