Gendarmerie ECR

La vague bleu Marine” est véritablement en train de déferler sur la France, et plus particulièrement dans les professions de la sécurité. Les gendarmes de France ne sont pas une exception. Selon un sondage Ifop pour le journal L’Essor de la gendarmerie nationale, 51 % des gendarmes s’apprêteraient donc à voter pour Marine Le Pen, soit huit points de plus qu’en 2012 ( 43 %).

Les officiers votent pour Fillon

Le vote lepéniste fait ainsi beaucoup d’émules chez les gendarmes. Dans les brigades de la gendarmerie mobile, ce taux monte à 65 %. Les autres candidats favoris des gendarmes sont Emmanuel Macron (16,5 %) puis François Fillon (14 %), alors que les huit autres candidats se partagent les 18,5 % restants.

Enfin, on apprend que les officiers gradés se tournent davantage vers François Fillon (42 %) que vers Marine Le Pen (17 %). En interne, des gendarmes reconnaissent une poussée des opinions d’extrême droite qui s’expriment avec plus de liberté qu’avant, rapporte L’Opinion.

Le 20/04/2017

Valeurs actuelles