Philippot officiel 1

Communiqué de presse de Florian Philippot, Vice-president du Front National du 16/07/2017

Après avoir été honteusement humilié par le président de la République la veille du 14 juillet, on apprend aujourd’hui que le chef d’État-Major des armées, le général Pierre de Villiers, est convoqué à l’Elysée vendredi prochain.

Irréprochable en tout point et parfaitement dans son rôle lorsqu’il s’émeut, à huis clos, devant les parlementaires, des coupes budgétaires drastiques que vont devoir subir cette année encore nos forces armées, le général Pierre de Villiers doit pouvoir compter sur le soutien de l’ensemble des Français soucieux de préserver nos capacités de défense et donc notre sécurité commune.

Dans cette affaire, Emmanuel Macron étonne par son manque de maturité, réagissant sans discernement ni conscience des enjeux.

Dans le contexte de guerre contre le terrorisme, d’état d’urgence et devant la multiplication des points de tension à travers le globe, son arbitrage budgétaire en défaveur des armées est aussi irresponsable qu’incompréhensible et il est normal que cela suscite l’indignation générale.

Quant aux militaires français, personne ne peut leur faire le reproche de manquer de « dignité » comme les en accuse le président de la République, alors qu’ils subissent, en silence, depuis des années, et parfois au prix de leurs vies, la dégradation continue des conditions d’exercice de leurs missions.

Le général Pierre de Villiers, défenseur des intérêts de nos armées, peut donc compter sur mon entier soutien et celui du Front National dans cette confrontation inégale qui l’oppose désormais au président de la République en personne.

Front National