vendredi 21 juillet 2017

L’armée n’est pas une start-up

Avec Sarkozy et Hollande, nous avons eu les premiers présidents qui n’ont pas vécu la guerre. Macron, lui, inaugure la première génération d’occupant de l’Elysée n’ayant pas connu le service militaire, ce qui n’est pas anecdotique. Le service militaire avait, outre la vertu de brasser socialement des jeunes très différents, d’apprendre le sens de la hiérarchie, du devoir, du respect des anciens dont souvent le corps portait encore les cicatrices des blessures reçues au combat. L’effet bénéfique de cette école, parfois rude mais... [Lire la suite]
vendredi 21 juillet 2017

Le mal-être des aides-soignant(e)s dans les Ehpad: «C'est l'horreur. Aidez-nous !»

Elles souffrent, les aides-soignantes dela maison de retraite des Opalines dans le Jura. Dans une relative indifférence, elles sont en grève depuis plus de 100 jours soit « la plus longue de France ». Un reportage de nos confrères du Monde arécemment alerté sur cette situation, donnant la parole aux principales concernées et aux résident(e)s. Sont pointées du doigt, pêle-mêle, des cadences infernales, lamaltraitrance vis-à-vis des personnes âgées, des conditions de travail exécrables, des crédits et des salaires... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 21:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
vendredi 21 juillet 2017

La piscine de Montbéliard fermée pour incivilités

Ce vendredi matin, la piscine a rouvert ses portes. La veille, suite à de nombreuses incivilités, les maîtres-nageurs sauveteurs de la piscine située dans le quartier de la Petite Hollande à Montbéliard ont décidé d'exercer leur droit de retrait. Une première pour l'établissement depuis son implantation dans le quartier. Depuis l'ouverture du bassin d'été pour la période estivale, le personnel de la piscine évoque des incivilités qui s'intensifient. Des jets de pierre et de bouteilles dans le bassin sont évoqués. Une "minorité de... [Lire la suite]
vendredi 21 juillet 2017

Énergie : l'arnaque européenne et la soumission du gouvernement

Communiqué de presse de Florian Philippot, Vice-président du Front National du 20/07/2017 Nicolas Hulot a annoncé avant-hier deux décisions imposées par l’Union européenne qui vont considérablement nuire aux Français. D’abord, la fin des tarifs réglementés dans le gaz, au nom de la sacro-sainte concurrence voulue par Bruxelles. L’introduction de la concurrence dans le secteur de l’énergie a été présentée aux Français commeun gage de service optimal et de prix bas. C’est évidemment l’inverse qui s’est produit : les prix... [Lire la suite]
vendredi 21 juillet 2017

Principe de précaution : l’interprétation dangereuse de la Commission de Bruxelles

Communiqué de presse de Mireille d’Ornano, cosigné par Jean-François Jalkh et Sylvie Goddyn, Députés français au Parlement européen du 20/07/2017 Le principe de précaution est consacré à l’article 191-2 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne. Il implique qu’en cas de doute sur la potentielle dangerosité d’un produit, il est possible d’empêcher sa distribution ou de le retirer du marché. Or, la Commission applique l’inverse de ce principe : des produits susceptibles d’être dangereux sont autorisés et distribués, en... [Lire la suite]
vendredi 21 juillet 2017

L’immigration : seule source officielle de croissance démographique en Europe !

Communiqué de presse de Joëlle Mélin, Députée française au Parlement européen, Groupe Europe des Nations et des Libertés, Conseillère municipale et de territoire d’Aubagne du 20/07/2017 Un article d’Euractiv, site internet consacré aux affaires européennes repris dans la revue Liaisons Sociales Europe, fait ressortir que la population européenne a augmenté l’année dernière. Selon Eurostat, le bureau européen des statistiques, la population européenne est passée de510,3 millions au 1er janvier 2016 à511,8 millions le 1er juillet... [Lire la suite]
vendredi 21 juillet 2017

Ces questions brûlantes que le séminaire du FN doit trancher

Le séminaire qui s'ouvre ce vendredi doit permettre d'apaiser les divergences apparues depuis la présidentielle. Retour sur les principaux points de discorde dont le parti espère venir à bout. Le nom et l'identité du parti Marine Le Pen souhaite changer le nom du Front National. Il s'agit de couper avec un héritage, anxiogène auprès d'une partie de l'électorat et repoussoir pour de potentiels alliés. Cette option ne fait toutefois pas l'unanimité et les figures frontistes du canal historique s'y opposent. L'ex-numéro deux du FN... [Lire la suite]