Polizei Allemagne

L'horreur, au beau milieu d'un supermarché.

Un homme a perpétré, ce vendredi, une attaque au couteau dans un supermarché de Hambourg, au nord de l'Allemagne, tuant une personne et en blessant quatre autres avant d'être arrêté, a annoncé la police, qui a dit ignorer pour l'instant les motivations de l'agresseur.

"Nous ne disposons pas encore d'informations fiables sur le motif et sur le nombre de personnes blessées", a indiqué un responsable de la police. L'agresseur "est entré dans un supermarché et a commencé soudainement à attaquer des clients", a-t-il ajouté.

"Allah Akbar!"

Deux témoins de la scène ont affirmé à des médias que l'agresseur avait crié "Allah Akbar!" ("Dieu est le plus grand"). Le premier témoignage a été diffusé par le quotidien Bild et le deuxième, celui d'une cliente du supermarché présente au moment de l'attaque, par la chaîne d'information en continue n-tv.

"Il a levé les bras et crié Allah Akbar", a dit cette dernière. La femme a raconté avoir eu "peur de mourir" lors de l'agression de l'homme, armé selon elle d'un très long couteau.

Le suspect a tenté de fuir

La police n'a toutefois pas confirmé ces éléments à ce stade. C'est la police judiciaire allemande qui a été chargée dans l'immédiat de l'enquête. Lorsque les autorités ont de forts soupçons qu'il s'agit d'un attentat, l'enquête passe en principe sous l'autorité du parquet fédéral anti-terroriste.

Le quotidien allemand Bild a publié sur son site internet une photo de l'assaillant assis sur le siège arrière d'une voiture de police, avec un sac blanc et couvert de sang posé sur sa tête. Le suspect, qui n'a pas été identifié, a pris la fuite après l'attaque. Mais l'homme, légèrement blessé, a été pris en chasse par des témoins qui ont alerté la police.

"Il s'agit d'un attaquant solitaire. Les premières informations, faisant état d'un vol comme possible motif, n'ont pas été confirmées", a indiqué la police de Hambourg sur son compte Twitter.

Un quartier bouclé

La police a bouclé le quartier, qui se trouve dans le nord-est de la ville portuaire, deuxième ville d'Allemagne et hôte du sommet du G20 début juillet. Selon Bild, des forces antiterroristes ont déployées sur le terrain.

Même si les motivations de l'attaquant ne sont pas encore établies, cette attaque intervient dans un contexte tendu en Allemagne, où les autorités sont sur le qui-vive en raison de la menace islamiste, particulièrement depuis un attentat au camion-bélier revendiqué par le groupe Etat islamique (EI) qui avait fait 12 morts en décembre 2016 à Berlin. Cette attaque jihadiste est la plus meurtrière jamais commise sur le sol allemand.

Le 28/07/2017 avec AFP

BFM-TV