Macron Emmanuel et Brigitte

Alors qu'une pétition, s'opposant à la création d'un statut de la Première dame a rassemblé environ 220 000 personnes sur Internet, l'Élysée assure qu'aucun statut ne sera promulgué, révèle BFMTV, ce lundi. À la place, une “charte de la transparence” verra prochainement le jour.

Cette charte concernant Brigitte Macron doit être dévoilée au public dans les jours à venir. Pour la présidence, il s'agit de stopper l'hypocrisie” et de “clarifier la situation”, précise la chaîne d’information continue.

Au centre des clarifications attendues, doivent notamment figurer le nombre de ses collaborateurs. Actuellement, la Première dame dispose d'un chef de cabinet, d'un attaché de presse, de deux secrétaires ainsi que de gardes du corps.

En juillet, le magazine Capital rapportait que Brigitte Macron, inondée de lettres, pouvait compter sur le service de la correspondance de l’Élysée, où cinq personnes s’occupent spécifiquement du son courrier. Ses dépenses sont prélevées sur le budget de la présidence.

Le 07/08/2017

Valeurs actuelles