Macron Versailles

Une somme conséquente. Le Congrès de Versailles, réuni début juillet par Emmanuel Macron, a coûté pas loin de 300 000 euros au Parlement. "L’ensemble des factures afférentes à l’organisation de ce Congrès du Parlement étant aujourd’hui rassemblé, il apparaît que son coût total s’est élevé à 292.824 euros", a indiqué l’Assemblée dans un communiqué diffusé mardi.

L’Assemblée nationale prend environ deux tiers des dépenses à sa charge, le Sénat un tiers. Le 3 juillet dernier, le chef de l’Etat avait réuni les 577 députés et 348 sénateurs à Versailles pour son premier discours de politique générale, boycotté par un certain nombre d’élus communistes et LFI. Il avait promis à cette occasion qu’il reviendrait « tous les ans » devant les parlementaires pour « rendre compte » de son action.

400 000 euros pour le Congrès de 2009

La somme calculée par l’Assemblée correspond à la moyenne des dépenses engagées lors des précédents Congrès. Ainsi, le 22 juin 2009, Nicolas Sarkozy avait annoncé devant le Congrès un remaniement ministériel, et ouvert la porte à un relèvement de l’âge de la retraite. Le coût du rassemblement avait alors été estimé à approximativement 400.000 euros par le président de l’Assemblée de l’époque Bernard Accoyer.

Plus récemment, le 16 novembre 2015, François Hollande était venu devant le Congrès afin de « rassembler la Nation » après « l’épreuve » des attentats du 13 novembre à Paris. Un Congrès plus court et bien moins coûteux que les autres en comparaison, puisqu’il avait coûté 131.757 euros, dont 85.500 euros pour la captation vidéo de l’événement ou encore 5.950 euros de collations et boissons, selon un rapport du Sénat.

Le 08/08/2017 avec AFP

20 Minutes