Affiche Ni Droite Ni Gauche

C'est évidemment pour contribuer au débat sur la "refondation"du mouvement national que le maire de Béziers Robert Ménard vient de publier une "lettre ouverte" à "ses amis du Front National".

Il y pose ses vues quant à l'avenir du mouvement et notamment celle d'une alliance plus ou moins nette entre nous et la droite dite "de gouvernement". Par contre il fustige clairement Florian Philippot en l'accusant d'être "manifestement plus soucieux de son avenir que de celui de son parti", peut-être en raison de la création de son association "Les Patriotes". A ses yeux le vice-président chargé de la stratégie est un partisan d'une vision utopiste (mais celle de Robert Ménard l'est également à maints égards) qui voudrait voir se lier une autre alliance que celle que lui même envisage, c'est à dire un rapprochement avec les souverainistes de gauche.

Certainement que, personnellement je suis favorable dans l'absolu à une "alliance" avec certains politiciens venu de la fameuse "droite", j'en suis venu moi aussi...mais il y  a vingt ans.

Le problème à mes yeux est l'incompabilité totale qu'il y a avec un élu comme Eric Ciotti qui n'a pas hésité, dernièrement encore, à nous cracher dessus avec les mêmes mots utilisés par les cadres et manifestants d'extrême-gauche... mélenchonistes.

Le mouvement national, social et populaire n'a vraiment pas besoin de girouette de cet accabit. D'ailleurs s'il devait y avoir une entente quelconque avec cette "aile droite" de LR, cela ferait bien longtemps quelle aurait eu lieu.

Et puis, on peut très bien avoir milité de nombreuses années ailleurs, même à gauche, et être profondément patriote et ulcéré par les politiques macronistes actuelles... j'en connais beaucoup !

D'autre part, si je comprends fort bien les courants de pensée qui peuvent traverser le FN -ce qui est une preuve de sa vivacité- je me sens proche aussi bien des positions soutenues par Florian Philippot que de celles mises en avant par Nicolas Bay ou d'autres.

En 2013, le mouvement lançait une campagne avec le slogan "ni droite ni gauche" et celui-ci me convient parfaitement.

GS