Glyphosate

Communiqué de presse de Sylvie Goddyn, cosigné par Mireille d’Ornano et Jean-François Jalkh, Députés français au Parlement européen du 15/09/2017

L’Union européenne via son agence en charge de la sécurité alimentaire (Autorité européenne de sécurité des aliments -EFSA-) a copié-collé dans son rapport d’évaluation sur la dangerosité du Glyphosate en 2015 des passages entiers d’un autre rapport bien plus confidentiel émis par la Glyphosate TaskForce en 2012 (RMC/BFM 15/09/2017).

Cet organisme est le faux nez de l’industrie chimique et notamment de l’entreprise Monsanto.

Aussi les États membres doivent se prononcer dans trois semaines sur la reconduction de l’autorisation de mise sur le marché du Glyphosate sur la base du rapport de l’Autorité européenne de sécurité des aliments.

En toute collusion, les passages copiés concernent selon les journalistes «des points cruciaux quant à l’impact du glyphosate sur la santé humaine ».

L’EFSA démontre par ces procédés qu’elle n’est plus uneagence indépendante. C’est pourquoi le Front National et ses élus européens demandent l’ouverture d’une commission spéciale temporaire au sein du Parlement européen dans les plus brefs délais.

Prise en défaut, l’Union européenne prouve comme pour les perturbateurs endocriniens, qu’elle est incapable de protéger la santé des Français et de leurs voisins européens face à la puissance des lobbys.

Front National