Chenu

Communiqué de presse de Sébastien Chenu, Député du Nord, Conseiller régional des Hauts-de-France du 15/09/2017

Alors que l’affaire du Levothyrox prend chaque jour de l’ampleur et que Mme le Ministre Buzyn déclarait ce matin qu’ « il n’y a pas de scandale » et qu’elle va « contacter le laboratoireMerck », lumière doit être faite sur les liens qui existeraient entre Mme le Ministre et ce laboratoire Merck.

En effet, entre 2009 et 2011, celui-ci aurait financé l’association Robert Debré pour la recherche médicale dont Mme le Ministre était Présidente pour des montants non rendus publics via Shering Plough, un laboratoire américain acheté par Merck en 2009.

Plus largement, nous demandons des éclaircissements sur les très nombreuses incohérences et imprécisions entre les Déclarations Publiques d’Intérêts (DPI) de Mme Buzyn de juillet 2012 liées à ses activités au conseil d’administration de l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) et celle de décembre 2013 liée à sa qualité de présidente de l’Institut National du Cancer (INC).

Enfin, nous nous associons à la demande des médecins réclamant qu’une enquête soit diligentée pour comprendre comment cette seconde version Levothyrox a-t-elle pu être mise sur le marché par le laboratoire Merck.

Front National