Flamme large

Communiqué du Front National du 24/09/2017

Le Front National présentait, pour les élections sénatoriales de ce dimanche 24 septembre, des candidatures individuelles et des listes bleu marine pour la défense de nos communes et de nos départements dans 39 départements. Alors qu’il ne disposait théoriquement que d’environ 700 grands électeurs dans les départements concernés, le Front National a obtenu 2026 voix, enregistrant une progression d’environ 60% par rapport à 2011.

Parmi les hausses les plus significatives, on peut signaler l’Essonne (de 18 voix en 2011 à 87 voix en 2017), la Haute-Loire (de 7 à 24 voix), le Pas-de-Calais (de 101 à 260 voix) ou encore les Pyrénées-Orientales (de 27 à 56 voix). Enfin, deux listes de rassemblement, conduites par des élus de droite mais présentées par le Front National, ont permis respectivement de passer de 45 à 122 voix (Isère) et de 64 à 107 voix (Seine-et-Marne).

Ces importantes progressions montrent qu’un nombre important de grands électeurs, notamment dans la ruralité, ont été convaincus par les candidats Front national qui défendaient nos départements et nos communes menacés par la politique du gouvernement qui met a mal leur autonomie financière et vise à les supprimer au profit des intercommunalités et des métropoles. Le Front national s’affirme plus que jamais comme le grand mouvement de défense des terroirs et des territoires.

Front National