Militaires gare-Saint-Charles

Un individu a attaqué des passants à l'aide d'un couteau en criant «Allah Akbar» aux abords de la gare Saint-Charles, à Marseille, avant d'être finalement tué par des militaires de l'opération Sentinelle. Deux femmes sont mortes dans cette attaque.

Le 1er octobre vers 13h45, un homme a attaqué au couteau des passants près de la gare Saint-Charles, à Marseille. Le parquet a fait savoir qu'il avait finalement été abattu par des militaires de l'opération Sentinelle. Le parquet antiterroriste a été saisi.

De son côté, le préfet des Bouches-du-Rhône a fait savoir que deux femmes avaient perdu la vie dans l'attaque. Au moment de passer à l'acte, l'individu a crié : «Allah AkbarUn fait confirmé par une source policière à l'agence Reuters.

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a annoncé sur Twitter qu'il se rendait «immédiatement» à Marseille «après l'attaque perpétrée à proximité de la gare Saint-Charles». Il a par ailleurs confirmé que l'une des victimes était une femme.

L'enquête, ouverte notamment pour «assassinats en relation avec une entreprise terroriste» et «tentative d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique», a été confiée à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), a précisé le parquet.

Une témoin interrogé par France Info raconte avoir assisté au meurtre de l'une des personnes. «Il y avait un groupe de personnes assises sur un des bancs, à environ 100-150 mètres de moi : j'ai entendu des cris et vu un homme qui était assis sur le banc tomber à terre», rapporte-t-elle. «J'ai entendu l'attaquant avec un couteau crier "Allah Akbar", et je l'ai vu essayer d'attaquer d'autres personnes», ajoute-t-elle.

Quelques instants auparavant, la police nationale avait demandé aux riverains d'éviter le secteur de la gare Saint-Charles de Marseille indiquant qu'une opération de police était en coursTout le quartier a été bouclé, la gare Saint-Charles a été évacuée et une très grosse opération de police est en cours.

En conséquence, la SNCF a annoncé que l'intégralité du trafic ferroviaire en provenance ou à destination de la gare Saint-Charles avait été interrompu.

Le 01/10/2017

RT France