Saint-Nazaire

Communiqué de Jean-Claude Blanchard, conseiller municipal de Saint-Nazaire, conseiller régional des Pays de la Loire du 04/10/2017

À Saint-Nazaire, la haine des socialistes est telle qu’ils agissent partout pour faire croire au péril fasciste que représenterait le Front National dans la ville.

Le maire de Saint-Nazaire, David Samzun, en chef de meute, l’insulte à la bouche, traite de « facho » un élu du peuple, Gauthier Bouchet, conseiller municipal FN, au risque d’être ridicule quand il s’en prends au fils d’une femme juive née pendant la Deuxième guerre mondiale.

Samzun le rageux nous vante pourtant dans tout ses discours le fameux « vivre-ensemble ». Pour lui, le vivre-ensemble est surtout le vivre sans… sans les plus de 7 000 nazairiens, donc 23 % des électeurs exprimés ayant glissé un bulletin de Marine Le Pen dans l’urne à la présidentielle. En insultant des représentants élus d’un mouvement politique légal , il insulte des milliers de Nazairiens.

Quand un maire en vient à tenir ce genre de langage, de deux choses l’une, ou il n’a plus d’arguments politiques, ou il appartient à une mouvance que l’on peut qualifiée de radicalisée…

Sinistre présage quant à l’avenir du vivre-ensemble pour les 7 000 soi-disants fascistes nazairiens.

FN 44