Aliot

Communiqué de Louis Aliot, Député des Pyrénées-Orientales du 26/10/2017

LeConseil d’Etat vient d’ordonner à la commune de Ploërmel dans leMorbihan de détruire une croix faisant partie d’une représentation artistique de Jean-Paul II.

La justice a considéré qu’une croix n’a pas sa place dans un espace public.

Cette décision inique participe à l’oeuvre de destruction de notre civilisation judéo-chrétienne.On utilise la loi sur la laïcité pourbafouer notre histoire et nos valeurs, y compris en défigurant des œuvres d’art. Cette profanation judiciaire laïciste est d’autant plus absurde que c’est du Pape, chef de l’Église catholique, dont il s’agit !

Cette loi a toujours été protectrice des lieux de culte et des symboles religieux. Va-t-on devoir détruire les croix sur nos routes de campagnes ? Va-t-on devoir abattre les croix de nos églises ? Quand va-t-on arrêter cette chasse à nos symboles, à nos traditions et à notre histoire !

Doit-on débaptiser la fête de la Toussaint, de la Nativité, de l’Épiphanie, de l’Ascension et de la Pentecôte ?

Il est incroyable qu’en France aujourd’hui il soit plus facile d’édifier des représentations d’un plug anal place Vendôme ou d’une sculpture d’inspiration zoophile avec « domestikator », plutôt que des œuvres qui font référence à notre civilisation au travers de ses grands hommes !

Les juges sont-ils amnésiques au point d’avoir même oublié les différents hommages rendus par les plus hautes instances de notre République dont celui du président de la République de l’époque (http://www.jacqueschirac-asso.fr/archives-elysee.fr/elysee/elysee.fr/francais/salle_de_presse/communiques_de_la_presidence/2005/avril/communique_suite_au_deces_de_sa_saintete_le_pape_jean-paul_ii.29216.html)

Nous n’avons pas à rougir de nos valeurs judéo-chrétiennes et en tant que républicains français, nous devons protéger notre laïcité à la française, façonnée par des valeurs, des traditions et une histoire qui font la richesse de notre civilisation.

« Un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir »

Front National