Lille Nord

Communiqué de Sébastien Chenu, Député du Nord du 21/11/2017

Lille et plus largement notre département, paient cher le tribut de la désinvolture du Chef de l’État sur ce dossier. Alors que l’accueil de cet organisme européen d’importance a fait l’unanimité auprès de l’ensemble des responsables politiques du département, force est de constater que la candidature de la métropole n’a pas été portée efficacement auprès des Instances européennes par la présidence de la République, qui l’a déléguée à l’amateurisme de la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn.

Cette opportunité pour le développement de notre territoire, née à la faveur du Brexit, n’a emporté qu’un soutien extrêmement tardif, voire fatal, de la part de l’Elysée, condamnant ainsi la mobilisation et le travail effectué depuis 6 mois par l’ensemble des élus des Hauts-de-France, et des acteurs du monde de la santé. Pour preuve, seuls 3 États membres de l’Union européenne sur 27, ont soutenu la candidature lilloise face à Amsterdam.

En tant que parlementaire Front National, j’ai pris mes responsabilités en apportant – dès mon élection mon indéfectible soutien à cette initiative d’ampleur pour notre département et déplore que le Président Macron, ne se soit soucié de l’accueil de l’Agence européenne du médicament, par une timide déclaration – plus que tardive – lors de sa venue dans le Nord la semaine passée, alors que l’affaire était déjà entendue à Bruxelles !

A l’instar de mes collègues élus, je constate que seule une mobilisation absolue et sans faille du président de la République sur ce sujet aurait fait la différence, pour que Lille remporte cette compétition dans le concert des métropoles européennes candidates et continue de hisser haut les couleurs de notre département!

Front National