Vitrine de Noël Moscou

La Maison de quartier Saint-Éloi vivre ensemble (SEVE)  située dans le chef-lieu du département de la Vienne, la ville de Poitiers, se signale aux haitants par la célébration de la fête de la Nativité de façon étonnante. En effet le 15 décembre prochain, ce n'est donc pas à un Marché de Noël que les visiteurs comme les exposants seront conviés mais à celui de "Leön" !

C'est d'ailleurs l'une des associations qui avait contacter la SEVE d'exposer ses créations, l'association franco-russe  Kalinka, qui a dévoilé à la presse la chose : "Reprendre le principe d'un marché de Noël sans lui donner son nom, c'est une espèce de négation de la fête de Noël. Cela a beaucoup choqué les Russes, très attachés à cette tradition même s'ils ne sont pas pratiquants. Je suis moi-même athée et je ne comprends pas: s'il faut respecter toutes les communautés, ce qui me paraît évident, il conviendrait également de ne pas oublier les communautés d'origine chrétienne au sens le plus large, catholiques, protestants et orthodoxes." expliquent Natalia Vasilyev, vice-présidente et Geneviève Boutant, secrétaire de Kalinka qui envisagent de ne pas participer à cette manifestation.

Le directeur de la Maison de quartier rétorque "Le changement de nom, avec les lettres à l'envers, est un clin d'oeil, pour rester dans la tradition sans être en contradiction avec les idées des uns et des autres. C'est dans le même esprit qu'à Pâques, où nous organisons une "chasse aux j'oeufs". Cela fait parler et rend les gens curieux. Ce n'est pas une volonté d'être à fond dans la laïcité: le but est que chaque religion ou culture puisse cohabiter."

Un agenouillement de plus face au politiquement et au religieusement correct.

Je suis bien certain que les Maisons de quartiers qui envisagent des soirées pour le Ramadan, n'envisagent aucunement de renommer cette fête religieuse musulmane ...

GS