Pupitre FN

Communiqué de presse du Front National du 06/12/2017

Comme le Front National l’annonçait depuis plusieurs mois, la Commission européenne, pour tenter de pallier l’accumulation des risques bancaires et financiers et l’échec économique de l’UE, fait ses propositions de réforme de la gouvernance de la zone euro.

Dans sa fuite en avant fédéraliste, l’Union Européenne se verrait ainsi dotée d’un ministre fédéral des finances de la zone euro; d’un budget européen fédéral autorisé à se financer directement sur les marchés mondiaux; et transformerait le mécanisme européen de stabilité (MES) en un Fonds Monétaire Européen chargé d’imposer des saignées budgétaires, d’inspiration allemande, aux pays en difficulté et à intervenir directement dans les liquidations bancaires, dans le dos des États.

Ainsi, cet euro-ministre fédéraliste, technocrate non élu, vice-président de la Commission européenne, supplantera progressivement notre ministère des finances à Bercy dans ses dernières prérogatives budgétaires nationales et de représentation dans les instances internationales. Cet euro-ministre des finances sera chargé de mettre en place un budget véritablement fédéral puis de lever directement un impôt fédéral pour le financer, en plus de la fiscalité nationale.

Et, en cas de début de pressions des marchés financiers sur la France, l’Europe de Bruxelles pourra même, grâce au Fonds Monétaire Européen, mettre la France sous tutelle (cf. la Grèce).

L’UE et les partis LREM, LR, PS, au nom d’une idéologie de la mondialisation au service du totalitarisme financier, construisent l’arsenal de l’austérité contre les nations et les peuples ! Il est vital au contraire que les États non seulement conservent, mais accroissent, ce qu’il leur reste d’autonomie de leur gestion budgétaire.

Le Front National, plus européen que les européistes, s’oppose farouchement à cette aberrante construction fédéraliste de l’UE et propose un modèle alternatif respectueux des citoyens : l’Union des Nations Européennes, où les projets communs seront véritablement choisis par et pour les peuples.

Front National