Eoliennes 100118

Communiqué de presse du groupe Front National au CR de Bourgogne-Franche-Comté du 10 janvier 2018

Le Collectif anti-éolien régional et les particuliers qui contestaient depuis 2012 le schéma régional du climat, de l’air et de l’énergie ont obtenu gain de cause devant le Conseil d’Etat qui dans sa décision définitive du 22 décembre 2017 a entériné l’annulation de l’arrêté qui régit le développement de l’éolien en Bourgogne. Les juges ont considéré que l’absence d’évaluation environnementale  préalable à l’adoption du schéma suffisait à prononcer son annulation.

Les élus du groupe Front National au Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté se félicitent de la décision rendue par la plus haute juridiction administrative tout en déplorant l’aveuglement et l’acharnement de l’exécutif socialiste qui entend poursuivre l’implantation de près de 600 éoliennes à l’horizon 2020.

Pour préserver une région belle et durable, le Front National s’est engagé depuis plusieurs mois pour dénoncer les méfaits de l’éolien qui bétonne les territoires, défigure le patrimoine, menace les secteurs du tourisme et de l’hôtellerie, altère la santé et favorise l’opacité et la corruption auprès de certains élus locaux. Dans une grande campagne de terrain lancée dans les huit départements de la région en novembre dernier, il a rappelé que les éoliennes ne créent ni emplois, ni énergie verte. C’est une idéologie coûteuse pour les finances publiques et nuisible pour le cadre de vie.

Refusant le saccage des forêts et des paysages ainsi que l’affaiblissement de notre économie touristique, le groupe  Front National de Bourgogne Franche-Comté demande un moratoire immédiat sur l’éolien, la généralisation des référendums locaux sur le sujet et le développement des filières françaises des énergies renouvelables.

Page Facebook du groupe Front National en Bourgogne-Franche-Comté