Marine France 2 191017

La présidente du FN a apporté son soutien aux policiers victimes de violences, à l'occasion d'un déplacement dans le 10ème arrondissement de Paris.

Ils sont de plus en plus nombreux à dénoncer les violences et les agressions dont ils sont victimes, et mardi soir ils ont reçu le soutien de Marine Le Pen. La présidente du Front National s'est invitée dans une patrouille avec une brigade anti-criminalité du 10ème arrondissement de Paris, sillonnant l'arrondissement pendant une heure. Une manière d'apporter un "coup de projecteur" sur les policiers mis en cause dans de récentes affaires, a-t-elle expliqué à Europe 1, alors qu'elle estime que les forces de l'ordre devraient faire l'objet d'une plus grande de reconnaissance.

Des policiers "démoralisés"

"Je suis venue porter des propositions que j'ai déjà portées à plusieurs reprises : la présomption de légitime défense pour les forces de l'ordre", a déclaré la députée du Pas-de-Calais. "Aujourd'hui, les policiers sont trop souvent mis en cause, ça les démoralise. Ils ont le sentiment d'être suspectés plus que les suspects, les délinquants et les criminels qu'ils arrêtent", soutient-elle.

"Je les considère comme innocents"

Pour Marine Le Pen, "ils sont ces victimes là parce qu'ils sont les représentants de l'Etat et de la France, et par principe on les considère comme coupables. Et bien moi, par principe, je les considère comme innocents. À charge, pour ceux qui les accusent, de démontrer leur culpabilité", martèle la finaliste de l'élection présidentielle.

Par Mélanie Nunes le 11/01/2018

Europe 1