Soutiens personnel prison

Communiqué du groupe Front National au CR de Bourgogne-Franche-Comté du 22 janvier 2018

En réaction aux agressions islamistes de Vendin-le-Vieil, Mont-de-Marsan, Tarascon et Borgo, les personnels pénitentiaires manifestent depuis la semaine dernière pour soutenir leurs collègues blessés et dénoncer leurs conditions de travail.

Les surveillants rejoints par une partie des directeurs d’établissement pointe du doigt le laxisme des gouvernements successifs face au traitement des détenus radicalisés, la surpopulation carcérale, l’ultra-violence au quotidien et le mépris du ministère de la Justice. Les élus du groupe Front National de Bourgogne Franche-Comté apportent leur soutien aux manifestants qui d’Auxerre à Dijon, en passant par Besançon ou Lons-le-Saunier se rassemblent et mettent en cause les législateurs complices qui ont transformé nos prisons en centres de formation pour délinquants. Avec eux, ils dénoncent l’angélisme que paient fortement les agents des centres pénitenciers et demandent davantage de moyens.

Désireux d’appréhender le quotidien de ceux qui effectuent une mission essentielle au service de toute la société, Julien Odoul, Président du groupe Front National au Conseil régional a demandé à visiter la Maison d’arrêt de Dijon récemment habilitée pour accueillir des terroristes islamistes arrêtés à l'étranger.

Page Facebook du groupe Front National au CR de Bourgogne-Franche-Comté