TF1 The Voice

Samedi soir, peu après 22h30, les téléspectateurs de TF1 ont découvert le visage et la voix de Mennel. Cette Bisontine de 22 ans a envoûté le jury (les quatre se sont retournés pour la sélectionner) au même titre que le public en reprenant Hallelujah de Leonard Cohen, moitié en anglais, moitié en arabe. Une interprétation sans fausse note qui lui a valu des félicitations fournies sur les réseaux sociaux. Mais ces dernières 48 heures ont également fait rejaillir d'anciens messages qui créent la polémique.

Des tweets et des partages controversés

Le 15 juillet 2016, au lendemain de l'attentat qui a frappé la ville de Nice sur la promenade des Anglais et fait 86 morts et 458 blessés, Mennel Ibtissem avait écrit sur son compte Facebook: «C'est bon, c'est devenu une routine, un attentat par semaine!! Et toujours pour rester fidèle, le «terroriste» prend avec lui ses papiers d'identité. C'est vrai, quand on prépare un sale coup, on n'oublie surtout pas de prendre ses papiers!»

Le 1er août 2016, quelques jours après l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, durant lequel le père Hamel a été égorgé, elle ajoutait: «Les vrais terroristes, c'est notre gouvernement».

«Je suis française. J'aime mon pays»

D'autres internautes se sont surtout étonnés de voir que la jeune femme partageait de nombreuses publications de Tariq Ramadan comme une vidéo où ce dernier évoquait son dernier livre. Depuis le début de la polémique, le compte Facebook de la candidate a été fermé. Elle a également chanté une chanson intitulée Souris Palestine publiée sur sa page YouTube.

Contactée par Le Figaro, Mennel Ibtissem qui souhaite devenir professeur d'anglais «n'accepte pas que l'on véhicule une image qui ne reflète pas du tout [s]a pensée». «Je suis française, je suis née à Besançon, j'aime la France, j'aime mon pays. J'insiste bien là-dessus».

Par Romain Delacroix le 06/02/2018

Le Figaro