Alauzet Doubsjpg

Après la hausse de la CSG, une majorité de retraités ont constaté une baisse de leurs pensions de retraite, qui ne serait compensée en partie qu'à l'horizon 2020. Député LREM, Eric Alauzet estime que les retraités ne devraient pas se plaindre.

Député La République en marche (LREM) du Doubs, Eric Alauzet a défendu dans un entretien accordé au Parisien ce 5 mars, la taxation accrue des retraités, disant ne pas comprendre leur colère. «Les retraités d'aujourd'hui font partie d'une génération dorée ! Et s'ils ont travaillé toute leur vie, ça ne suffit pas comme argument au moment où il faut trouver de l'argent pour renflouer les caisses de l'Etat», a-t-il estimé, appelant même les anciens à se «ressaisir».

Début février, les retraités du régime général ont eu la désagréable surprise de constater la baisse de leur pension au titre du mois de janvier, après une hausse de 1,7% de la CSG. Contrairement aux actifs, cette hausse n'est compensée par aucune baisse de cotisation. Sont concernés tous ceux dont le revenu de référence pour l'année 2016 dépasse 14 404 euros pour une personne seule, 22 096 euros pour un couple.

Selon les calculs de Capital, pour une retraite de 2 000 euros bruts par mois, la perte de revenu se chiffre à 34 euros par mois, soit 408 euros sur un an. Neuf organisations, dont l'Union française des retraités, ont appelé les retraités à se mobiliser le 15 mars 2018.

En déplacement à Châlons-en-Champagne le 1er mars dernier, interpellé par des retraités, Emmanuel Macron avait rétorqué qu'il assumait la taxation des retraités. «Je sais que je demande un effort aux plus âgés, que parfois certains râlent, ça ne rend pas forcement populaire mais je l’assume», avait-il lancé, cité par l'AFP. Et le président de s'engager dans une métaphore : «C’est comme quand on refait en profondeur une maison. Au début on voit les plans, on se projette. Et après on commence les travaux, il y a un moment ça sent la peinture, y a des courants d’air, il fait plus froid, on se demande pourquoi on a fait tout ça...»

Le 05/03/2018

RT France