Drapeau FN 2

Communiqué de presse du Front National du 29/03/2018

Emmanuel Macron, a reconnu, lors de l’hommage au colonel Beltrame mercredi dernier, que la France était en guerre.

Etrange guerre en l’occurrencel’on ne semble pas vouloir combattre l’ennemi, le fondamentalisme islamiste. En effet, à partir de demain, 30 mars, aura lieu au Bourget le congrès de l’UOIF.

Est-il nécessaire de rappeler que l’UOIF est la vitrine en France des Frères Musulmans, une organisation classée comme terroriste dans de nombreux pays musulmans, comme les Emirats Arabes Unis ou l’Egypte ?

Cette organisation communautariste a par le passé, fréquemment convié à ses rassemblements des prédicateurs de haine.

Rappelons qu’en 2012 deux prédicateurs islamistes conviés par l’UOIF et appelant au meurtre des juifs, furent interdits de séjour sur le territoire grâce à l’intervention du Front National.

Il est temps de joindre la parole aux actes. Si, comme il le prétend, le chef de l’Etat veut lutter efficacement contre le fondamentalisme islamiste, il faut avoir le courage d’interdire les prêcheurs de haine sur notre territoire.

Le Front National réclame, une nouvelle fois, la dissolution de l’UOIF, une association qui encourage la propagation d’une vision radicale de l’islam. Et par conséquent, l’interdiction de son rassemblement annuel.

Front National