Marine Assembleenationale

La Russie a décidé de convoquer une réunion d'urgence au Conseil de sécurité de l'ONU après les frappes menées la nuit dernière en Syrie par les États-Unis, la France et la Grande-Bretagne.

Des frappes qui, selon Moscou, n'auraient pas fait de victimes civils ou militaires. Ce sont des sites liés aux armements chimiques de Damas qui ont été pris pour cible, en réplique à l'attaque chimique du week-end dernier qui auraient fait des dizaines de victimes dans l'enclave rebelle de la Ghouta orientale.

Marine Le Pen a déploré ces frappes au micro de RTL. "Je suis désolée, je ne peux pas m'empêcher de me souvenir des armes de destruction massive et des fioles que l'on agitait sous le nez de l'opinion publique pour justifier le déclenchement de la guerre en Irak, dont nous connaissons les conséquences catastrophiques, y compris directement pour les Français puisque ça a été à l'origine des vagues migratoires massivesque nous avons vu déferler. Et surtout du renforcement de l'État islamique puisque cette région a été totalement déstabilisée du fait de ces interventions."

Par Vincent Parizot le 14/04/2018

RTL