Macron TF1

L'image d'Emmanuel Macron s'est dégradée après son interview de jeudi sur TF1, selon un sondage* Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro, publié vendredi 13 avril. Les défauts qui lui sont le plus prêtés se trouvent encore renforcés : les trois quarts des Français (75%) ne le trouvent pas humble, c'est trois points de plus qu'en décembre. 70% des Français ne le trouvent pas proche des gens, c'est huit points de plus qu'en décembre. 65% des Français le voient comme le président des riches, mais là, ce chiffre est en baisse de deux points par rapport à décembre.

Les qualités qui lui sont prêtées sont au contraire affaiblies : 72% des Français le trouvent dynamique, c'est six points de moins qu'en décembre. 54% le trouvent compétent, contre 59% en décembre. Enfin, 51% des Français jugent Emmanuel Macron  sympathique, alors qu'ils étaient 58% en décembre.

Plus de la moitié des Français pas convaincus

Un peu plus d'un Français sur deux (52%) qui a vu l'interview d'Emmanuel Macron jeudi sur TF1, ou qui en a entendu parler, n'a pas trouvé le président convaincant, selon ce sondage. Au contraire, 48% l'ont trouvé convaincant. En revanche, près des deux tiers des Français (63%) qui ont vu l'interview en entier ont été convaincus par le chef de l'État, et 51% de ceux qui l'ont vue en partie.

Ce sont les sympathisants La République en marche qui ont été le plus convaincus (87%), suivis des sympathisants de droite hors Front National (57%). En revanche seuls 28% des sympathisants de gauche et 29% des sympathisants FN ont trouvé Emmanuel Macron convaincant.

Succès d'audience, mais inefficace sur le fond

L'audience de cette interview est importante, puisqu'au total, sept Français sur dix l'ont vue, en entier ou en partie, ou en ont entendu parler. Le président semble ne pas être parvenu à convaincre sur tous les sujets abordésLes retraités, par exemple, ne lui disent pas "merci" : 72% d'entre eux n'ont pas été convaincus par ses explications sur la hausse de la CSG non compensée pour eux.

Par ailleurs, 68% des Français ne sont pas convaincus par ses explications sur la réduction de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires. Enfin,  56% des Français jugent qu'Emmanuel Macron a été convaincant sur la réforme de la SNCF, lors de son interview de jeudi sur TF1

*Ce sondage a été réalisé les 12 et 13 avril 2018, par internet, auprès d'un échantillon de 1 011 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquelles 213 sympathisants de gauche, 152 sympathisants LREM, 117 sympathisants de droite hors FN et 145 sympathisants du FN.

Le 13/04/2018 

Franceinfo