Armées française Mali

La tension est toujours aussi vive au nord du Mali. Comme le révèle Libération, des Casques bleus de la Minusma et des hommes de l’opération française Barkhane ont été la cible de tirs de roquettes et de coups de feu ce samedi 14 avril vers 14 heures. L’assaut s’est produit à Tombouctou où des hommes portant des Casques bleus ont tenté de « s’infiltrer » dans la zone militaire à bord de deux véhicules piégés.

Selon les informations de Libération, cette attaque « sans précédent » a fait au moins un mort parmi les Casques bleus et une vingtaine de blessés. Sur Twitter, la force de l’ONU a évoqué « une importante attaque ». Présente au Mali depuis juillet 2013, la Minusma, qui regroupe près de 12 500 militaires et policiers, est actuellement la mission de maintien de la paix de l’ONU la plus coûteuse en vies humaines.

Le 15/04/2018

Valeurs actuelles