samedi 12 mai 2018

Critiquer George Soros, ce n’est pas être antisémite, M. Plenel

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres du FN, du RBM ou d'un mouvement de cette famille politique -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici Boulevard Voltaire Par JP Favre-Bernadac le 12/05/2018 Le 9 mai dernier, Valeurs actuelles publiait une série d’articles avec, pour titre, « Le milliardaire qui complote contre la France ». Cette enquête avait pour but d’investiguer sur l’homme d’affaires... [Lire la suite]
samedi 12 mai 2018

Anti-immigration et eurosceptique : le futur gouvernement italien, un cauchemar pour Bruxelles

L'UE espérait et appuyait la formation d'un gouvernement droite-gauche en Italie. Finalement, les nationalistes de la Ligue et les antisystèmes du Mouvement 5 Etoiles  s'apprêtent à diriger le pays. Bruxelles s'inquiète et les marchés sont fébriles. C'était le pire des scénarios pour Bruxelles : les tractations entre le Mouvement 5 Etoiles (M5S) et la Ligue ont finalement débuté, après que Silvio Berlusconi, allié de la Ligue mais dont le parti a recueilli moins de voix que celle-ci, a finalement donné son... [Lire la suite]
samedi 12 mai 2018

Pour un Rassemblement National contre l’installation des éoliennes

Communiqué de presse de Julien Odoul, Président du groupe Front National au Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, Membre du Bureau National du 10/05/2018 Malgré les efforts des propagandistes de l’idéologie du vent et le lobbying acharné des promoteurs avides, les mobilisations citoyennes se multiplient partout en France pour refuser l’implantation massive d’éoliennes et la dégradation de notre cadre de vie. Le vent de la contestation souffle de plus en plus fort dans chaque territoire touché par cette escroquerie... [Lire la suite]
samedi 12 mai 2018

La République En Marche craint que de nouveaux "frondeurs" se révèlent

Les député ont repris cette semaine le chemin de l'Assemblée nationale. Les vacances n'ont pas levé tous les doutes. Dans la majorité, on craint que de nouveaux "frondeurs" se révèlent. C'est un député très loyal qui en est persuadé : "Oui il y a un risque de fronde". Et Richard Ferrand l'a senti.Le patron des députés LREM a resserré les boulons en réunion de groupe, mercredi 9 mai, pour la deuxième fois en quelques semaines. Il y a déjà eu des menaces avant la loi Asile et Immigration. Et cette... [Lire la suite]