Frontière Montenégro-Albanie

Monténégro – Comme évoqué il y a quelques jours, des groupes de migrants ont été aperçus en Croatie en provenance de Bosnie, qui est devenue le nouveau pays de transit choisi par les migrants qui veulent rejoindre l’Europe occidentale par les Balkans.

Et ce sont désormais jusqu’à 60.000 migrants qui sont redoutés par la Slovénie, qui est de surcroît en période de campagne électorale, avec le risque de se retrouver dans un cul-de-sac si l’Autriche se refusait à laisser entrer les migrants en transit en Slovénie.

Mais il se pourrait aussi que la route migratoire soit coupée en amont, à en croire les récentes déclarations des autorités du Monténégro.

Vojislav Dragovic, chef du département de la police des frontières au ministère de l’Intérieur du Monténégroa déclaré à la télévision publique que la construction d’une barrière frontalière avec l’Albanie était envisagée en cas d’augmentation de la pression migratoire sur le Monténégro. D’autant que l’Albanie ne semble pas disposée à reprendre les migrants qui arrivent au Monténégro, en dépit d’accords bilatéraux entre le Monténégro et l’Albanie, au prétexte de l’absence de certitude sur la provenance d’Albanie de ceux-ci.

La Hongrie a déclaré être disposée à offrir au Monténégro 25km de grillage frontalier. La frontière entre le Monténégro et l’Albanie s’étend sur 172km.

Le 22/05/2018

Visegrad Post