Automobile pollution

Communiqué de presse du Forum Route Nationale du 12/06/2018

Le Conseil Européen propose une nouvelle taxe pour réduire les émissions de CO2 et les particules fines.

C’est donc la consécration du principe « pollueur-payeur ». Pourquoi le même empressement n’est pas mis en œuvre pour les usines et entreprises industrielles polluantes en Europe, telles les centrales à charbon en Allemagne et dans les pays d’Europe centrale ?

L’Europe libérale trouve plus facile de ponctionner le peuple, car il ne faut pas affecter les équilibres financiers des entreprises pour préserver leur compétitivité.

Où va aller l’argent ? Il est encore question de créer une nouvelle Agence. Encore des frais et un gâchis incontrôlé !

Il suffit !

Plutôt que de créer une nouvelle taxe, il serait plus efficace d’aider les ménages à changer de véhicule pour un moins pollueur, neuf ou d’occasion !

Mais, une nouvelle voie a été ouverte pour créer de nouvelles taxes et donc, augmenter l’imposition globale : « La taxe écologique ». Elle sera fédératrice, surtout en cette période de disette budgétaire du fait d’un début de quinquennat dispendieux pour les plus aisés et les entreprises.

Pour faire suite à l’abaissement de la vitesse de 10 km/h sur les routes secondaires (1 million de kilomètres en comptant les départementales), l’augmentation du coût des contrôles techniques, l’augmentation pratiquement quotidienne des carburants, l’augmentation des péages et PV de stationnement, assurances et… TAXE PÉAGE POUR LA POLLUTION ! Le budget vacances des familles françaises sera sérieusement amputé cette année.

Si notre manifestation nationale du samedi 16 Juin a pour thème principal le « NON AUX 80 KM /H » tous ces sujets seront abordés avec nos concitoyens. Toutes ces taxes et impôts déguisés vont bien au-delà du racket. C’est du vol organiséIl est temps qu’un « Robin des routes » nous défende pour mettre fin au pillage du « shérif franco-européen ».

Rassemblement National