Giuseppe Conte 3

Les débats s'annoncent âpres. L'Italie bloque, jeudi 28 juin, l'adoption de conclusions communes sur divers sujets abordés en première partie du sommet européen en cours à Bruxelles, en attendant de savoir si elle obtiendrait satisfaction sur ses exigences dans le dossier migratoire, a-t-on appris de sources concordantes.

"Alors qu'un Etat membre a réservé sa position sur la totalité des conclusions, aucune conclusion n'ont été adoptées à ce stade", a expliqué le porte-parole du Conseil européen (qui réunit l'ensemble des chefs d'Etat et de gouvernement) dans un court communiqué.

"Une discussion très virulente"

"Il y a eu une longue discussion sur la procédure, pendant plus d'une demi-heure", a expliqué un responsable européen. "Les Italiens réservent leur opinion sur le résultat du débat qui portera sur la migration", a-t-il précisé.

Selon une autre source européenne, "ça a été une discussion très virulente et tout le monde est tombé sur l'Italien, mais bon, (il n'y a pas eu) de consensus, donc on n'a pas pu adopter les conclusions". Les 27 autres dirigeants ont été "étonnés, et pas forcément contents", a ajouté cette même source.

Le 28/06/2018

Franceinfo