mercredi 4 juillet 2018

Non au flicage des agriculteurs par l’Union européenne !

Communiqué de presse de la délégation Rassemblement National au Parlement européen du 04/07/2018 En ce mardi 3 juillet, à marquer d’une pierre noire, le Parlement européen a voté un inquiétant projet de la Commission européenne. Sous le prétexte fallacieux de rationaliser les aides de la Politique agricole commune (PAC), l’UE met en place un gigantesque programme de collecte de données sur les agriculteurs : données personnelles sur le sexe, l’âge, les « aspects liés au genre », seront ainsi croisées avec d’autres données,... [Lire la suite]
mercredi 4 juillet 2018

Dans l’Yonne, le centre 15 ne répond plus

Communiqué de Julien Odoul, président du groupe RN au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté et de Julien Guibert, Conseiller régional de l'Yonne du 04/07/2018 Lors de sa conférence de presse organisée lundi 2 juillet à Besançon, Pierre Pribile, directeur général de l’ARS, a présenté le projet régional de santé 2018-2028. Parmi d’autres mesures, il a annoncé la fermeture du Centre d’appel d’urgence d’Auxerre et son transfert à Dijon d’ici 5 ans au plus tard.La mobilisation des professionnels de santé et des élus locaux... [Lire la suite]
mercredi 4 juillet 2018

Je soutiens les policiers

La nuit dernière, de nouvelles émeutes urbaines ont eu lieu à Nantes, saccageant infrastructures et véhicules. Alors que les dealers et caïds qui sévissent dans nos banlieues sont connus, c'est à nos forces de l'ordre que l'on reproche une culpabilité systématique. A peine quelques jours après la publication d'un rapport témoignant des conditions éprouvantes dans lesquelles les forces de l'ordre exercent leur métier, il est plus que jamais important de rappeler notre soutien aux forces de l'ordre.  Signez notre pétition... [Lire la suite]
mercredi 4 juillet 2018

Nantes: l'homme tué par la police était visé par un mandat d'arrêt

Plusieurs quartiers de Nantes ont été marqués par des violences urbaines dans la nuit de mardi à mercredi après un contrôle de police qui a dégénéré. Mardi 3 juillet vers 20h30, un jeune homme de 22 ans a été tué par la police après avoir refusé de se soumettre à un contrôle d'identité, a indiqué le directeur départemental de la Sécurité publique. Alors que les autorités évoquent un "tir de légitime défense", plusieurs témoins sur place dénoncent quant à eux "un tir sans sommation, à bout portant". D'après les... [Lire la suite]
mercredi 4 juillet 2018

Combattre les dangers du véganisme et de l’antispécisme

Question écrite de Louis Aliot, Député des Pyrénées-Orientales du 03/07/2018 M. Louis Aliot attire l’attention de M. le ministre d’État, ministre de l’Intérieur, sur les agissements et les dangers posés par les « vegans » et l’idéologie antispéciste. Le monde de l’antispécisme forme une nébuleuse mal connue d’individus radicalisés, sortes de néo-cathares pour lesquels l’homme est un assassin de masse, l’insémination artificielle un viol, et qui entendent interdire purement et simplement la consommation de viande animale, parfois... [Lire la suite]
mercredi 4 juillet 2018

Affaire de la buraliste d’Albi : L’inquiétante dérive communautariste de l’Etat

Communiqué de presse du Rassemblement National du 04/07/2018 Le procureur de la République d’Albi, jugeant la sanction trop faible, a fait appel de la condamnation d’une buraliste qui avait refusé de délivrer un colis à une femme voilée. Cette buraliste qui avait estimé qu’elle ne pouvait pas contrôler l’identité de la personne et qui s’était également opposée à ce que cette dernière retire son voile à l’écart des regards des hommes a été condamnée à une amende de 1000 euros alors que le ministère public avait requis une... [Lire la suite]
mercredi 4 juillet 2018

Rapport alarmant sur le malaise des forces de l’ordre : le Sénat donne raison au Rassemblement National !

Communiqué de presse de Marine Le Pen du 03/07/2018 Un énième rapport sénatorial s’alarmant de la « véritable crise » au sein des forces de l’ordre vient une fois encore souligner ce constat fait maintenant depuis de trop nombreuses années par le Rassemblement National. Dans ses conclusions, la mission d’enquête s’inquiète du profond malaise qui « met en péril le bon fonctionnement du service public de sécurité » feignant de découvrir une situation que nous n’avons eu de cesse de dénoncer dans l’indifférence et souvent le mépris... [Lire la suite]