Migrants Nantes

Ils viennent d’Érythrée et du Soudan pour la plupart. Depuis un mois ils seraient près de 200 à vivre dans des conditions sanitaires déplorables, installés au square Daviais, situé à quelques pas de la place du Commerce en centre-ville de Nantes, rapporte Presse Océan. La ville connait depuis quelques mois des difficultés à gérer les populations de migrants.

Un square transformé en camp de migrants

La plupart se sont retrouvés là après avoir été expulsés de précédents squats dans la ville. Avec les tentes qui s’installent un peu partout, le square Daviais se transforme peu à peu en camp de migrant. Un point d’eau est disponible ainsi qu’un seul w.c. et l’hygiène manque. Des cas de gale ont même été signalés par les associations sur place.

« Beaucoup de demandeurs d’asile sont là et attendent leur prise en charge par l’État. Les associations et les militants essaient de combler les carences des pouvoirs publics », déplore le collectif de soutien à 20 minutes. Chaque soir à 20 h, des bénévoles distribuent des repas square Daviais. « Nous voulons partir, car nous vivons dans de très mauvaises conditions. Il n’y a rien. Parfois on n’a pas suffisamment à manger. Et pour dormir, c’est dur : on manque surtout de matelas », explique Morani, un migrant, à Presse Océan.

Le 10/07/2018

Valeurs Actuelles