Odoul Julien 1

Communiqué de presse de Julien Odoul, Président du groupe RN au Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, Membre du Bureau National du Rassemblement National du 12/09/2018

Dans la soirée du 7 septembre 2018, cinq migrants afghans ont été placés en garde à vue à la suite d’une altercation avec un groupe de trois personnes au Jardin Anglais dans le centre-ville de Vesoul. Un homme de 25 ans a été blessé d’un coup de couteau donné au thorax par l’un des immigrés. Fin août, le parquet d’Auxerre a ouvert une enquête pour le viol d’un adolescent de 15 ans par deux migrants d’origine afghane. Les auteurs, toujours recherchés, auraient donné rendez-vous à la victime à la piscine d’Auxerre avant de la violer près du centre de formation et d’apprentissage.

Les évènements survenus dernièrement à Périgueux, Nantes, Montpellier ou Paris peuvent en témoigner : aucune ville de France ne semble épargnée par l’explosion des agressions, des violences et des viols commis par des migrants. Le lien entre immigration massive et insécurité massive est plus que jamais une criante évidence que seules quelques associations tiers-mondistes et gauchistes osent nier publiquement. Ce lien constitue aujourd’hui un drame quotidien pour bon nombre de Français contraints de cohabiter avec des individus qui ont importé des comportements sauvages, des coutumes dangereuses et un mode de vie totalement incompatible avec notre « vivre en paix ».

Pourtant, la multiplication des attaques notamment au couteau ne semble pas freiner la politique d’accueil d’Emmanuel Macron, visiblement « trop aimé » par les sans-papiers de Marseille pour leur interdire le séjour sur notre sol. En maintenant cette irresponsable pression migratoire, en cédant au chantage des ONG immigrationnistes, en facilitant les regroupements familiaux, le gouvernement se rend complice de l’insécurité sauvage. Les Français n’ont plus seulement le sentiment d’être devenus des étrangers chez eux, ils sont désormais livrés à la violence de certains migrants qu’ils hébergent, nourrissent, soignent, forment et entretiennent avec l’argent de leurs impôts.

Face au laxisme débridé du gouvernement, le Rassemblement National propose des mesures claires et fermes pour assurer la protection du peuple français.

La lutte contre l’insécurité migratoire passe par le contrôle drastique des frontières nationales et l’arrêt des appels d’air qui permettront de limiter considérablement les flux. Il faut en outre expulser immédiatement et automatiquement tout demandeur d’asile coupable d’un crime ou d’un délit afin qu’il ne constitue plus une menace pour nos compatriotes.

Rassemblement National