drapeau Suisse

Désormais, "toute personne qui se rend non reconnaissable en dissimulant son visage dans l'espace public et met ainsi en danger la sécurité publique ou la paix sociale et religieuse sera punie d'une amende". Les deux tiers environ des habitants du canton suisse de Saint-Gall (Nord-Est) ont voté dimanche 23 septembre en faveur d'une "interdiction de la burqa" dans l'espace public de leur région, une réglementation déjà en vigueur depuis juillet 2016 dans le Tessin voisin.

Près de 67% des électeurs, selon des résultats officiels, ont donné leur aval au texte sur la burqa. Le taux de participation était de 36%.

Un vote national l'an prochain

Le Conseil central islamique suisse a rapidement qualifié cette mesure d'"islamophobe". Trois autres cantons, ceux de Zurich, Soleure et Glaris, ont refusé ces dernières années d'adopter une telle interdiction. La question, pour l'instant posée de manière locale, sera portée au niveau national alors que tous les électeurs de la Confédération helvétique seront amenés à se prononcer sur cette question probablement l'an prochain.

Le 23/09/2018

Franceinfo