Ravier officiel

Communiqué de presse de Stéphane Ravier, Sénateur des Bouches-du-Rhône du 24/09/2018

Samedi 22 septembre vers 1h30 du matin des policiers sont tombés dans une véritable embuscade tendue par des racailles et des trafiquants de la cité des Lauriers, dans le 13ème arrondissement de Marseille. Certains m’ont confié “s’être vus mourir”. Gardant leur sang-froid et faisant preuve de professionnalisme, ils ont dû tirer en l’air pour se dégager avant l’arrivée des renforts. Je tiens à féliciter ces hommes et à leur apporter tout mon soutien.

Dans ces véritables zones de non-droit et de non-France, nos policiers tentent toujours de faire respecter la loi avec courage et au péril de leur vie, sans être soutenus ni par leur hiérarchie parisienne, ni par certains délinquants du micro et du stylo, tel le sinistre et méprisable Yann Moix.

Ces quartiers sont devenus hors de contrôle après 40 ans de laxisme judiciaire et d’aveuglement, voire de complicité des pouvoirs publics. Plutôt que de financer une véritable politique de tolérance zéro pour protéger nos compatriotes, les pouvoirs publics, tant locaux que nationaux, préfèrent encore engloutir des millions d’euros dans la “politique de la ville” dont bénéficie encore aujourd’hui la cité des Lauriers. Preuve que l’origine de l’insécurité n’est pas d’ordre économique ou social mais d’ordre culturel.

Ces scènes sont devenues quotidiennes à Marseille. Il est temps d’en finir avec la délinquance et l’hyper-violence, et d’en finir avec les barbares qui s’attaquent aux forces de l’ordre. Sénateur de Marseille, je demande au Maire de notre ville d’organiser une réunion d’urgence avec la hiérarchie policière, les syndicats et le préfet de police pour prendre enfin les décisions qui s’imposent avant qu’un policier ne soit tué.

Face à la racaille, répression maximale

Rassemblement National