Police brassard arme

La traque aura duré trois mois. Trois mois pendant lesquels les enquêteurs ont tout mis en oeuvre pour retrouver Redoine Faïd, braqueur multirécidiviste qui s'était évadé en hélicoptère de la prison de Réau, le 1er juillet dernier.

François Molins, procureur de la République de Paris, est revenu au cours d'une conférence de presse sur la minutieuse enquête leur ayant permis d'arrêter le fugitif et certains de ses complices ce mercredi 3 octobre dans l'Oise, à Creil.

"Dans la nuit du 29 au 30 septembre les enquêteurs se sont rendus compte que la jeune femme prenait à bord de son véhicule une personne vêtue d'une burqa dont l'allure pouvait laisser penser qu'il s'agissait d'un homme", a poursuivi François Molins. "Le 2 octobre vers 22h30, cet individu vêtu d'une burqa est sorti du véhicule pour rejoindre l'appartement de la jeune femme", a-t-il continué.

"Peu après, c'est un second individu lui aussi vêtu d'une burqa qui a regagné l'immeuble", a ajouté François Molins. C'est dans ce contexte que les opérations se sont accélérées puisque quelques heures après, les enquêteurs de la police judiciaire ont interpellé à 4h20 Redoine Faïd. Six autres personnes ont également été arrêtées, dont quatre se trouvait également dans l'appartement de Creil.
Par Léa Stassinet le 03/10/2018