Briois 04022017jpg

Communiqué de presse de Steeve Briois, Député européen, Maire d’Hénin-Beaumont et Vice-Président du Rassemblement National du 09/10/2018

Dans une note confidentielle qu’Europe 1 a pu se procurer, les services de renseignement français alertent le gouvernement sur la terrifiante montée du communautarisme musulman dans les établissements scolaires. Des garçons qui refusent de donner la main aux filles, des élèves qui refusent d’aller à la piscine en période de Ramadan, des élèves qui se bouchent les oreilles lorsque l’instituteur diffuse de la musique ou encore des insultes destinées à ceux qui osent manger de la viande non Halal… Tel est désormais le quotidien de professeurs totalement abandonnés par leur hiérarchie dans cette lutte contre ce prosélytisme religieux.

Ces nombreux incidents témoignent de la déliquescence de l’école républicaine face aux assauts islamistes. Face à la gravité de la situation, Emmanuel Macron, comme ses prédécesseurs, n’a aucune réponse à y apporter si ce n’est la création d’une vulgaire plateforme dédiée aux enseignants confrontés à la montée de l’islam radical dans leur classe. Par lâcheté, par idéologie et par complaisance à des fins électoralistes, nos dirigeants ont laissé se proliférer dans nos villes et dans nos écoles des revendications et des comportements qui bafouent de haut en bas les principes républicains de notre société.

Le Rassemblement National demande au gouvernement d’Édouard Philippe de prendre des mesures concrètes pour stopper la progression du prosélytisme religieux et l’endoctrinement idéologique de nos jeunes dans les écoles de la République. D’une part, les comportements transgressifs décrits dans le premier paragraphe doivent être sévèrement sanctionnés par les directeurs d’établissement. D’autre part, un réel travail de fond doit être mené afin d’éradiquer la principale menace qui pèse sur notre démocratie : le fondamentalisme islamiste. Cela passe par la fermeture des mosquées salafistes, l’expulsion des imams radicaux, l’interdiction des prêches en arabe dans les lieux de culte, l’interdiction du port du voile dans l’espace public, et la réaffirmation des valeurs de notre République :

Pas de halal dans les cantines scolaires, pas de prière de rue et pas de financement public des lieux de culte !

Rassemblement National