Vigipirate Opération Sentinelle

Si la France n'a pas connu d'attentats majeurs depuis plusieurs mois désormais, sa sécurité n'en est pas moins menacée. En témoigne l'inculpation de trois hommes et une femme kosovars, jeudi 4 octobre dernier à Pristina, la capitale du pays, rapporte Franceinfo d'après une source judiciaire citée par l'AFP, ce samedi 13 octobre.

Deux individus ont la nationalité belge

Les quatre individus, arrêtés entre juin et septembre, sont soupçonnés d'avoir projeté des attentats islamistes contre une église orthodoxe serbe du Kosovo, deux discothèques de l'enclave serbe de Gracanica, mais aussi contre des membres de la force internationale de maintien de la paix. Franceinfo ajoute que « le groupe avait entrepris de recruter des volontaires ».

L'acte d'accusation, dont Franceinfo précise qu'il a été consulté par l'AFP, fait aussi état de projets d'attaques en France et en Belgique, sans toutefois davantage de précision. Le site d'information public précise en outre que deux des quatre interpellés disposent également de la nationalité belge.

Le 13/10/2018

Valeurs Actuelles