jeudi 19 avril 2018

Marine Le Pen sur LCP le 19/04/2018

Marine Le Pen sur LCP le 19/04/2018
jeudi 19 avril 2018

Vers un service national universel... minimum ?

C'était l'une des promesses de campagne d'Emmanuel Macron : un service national universel. La proposition avait suscité de nombreuses critiques et interrogations, notamment concernant le coût d'une telle mesure. En février dernier, Emmanuel Macron avait évoqué un service avec «  une partie obligatoire entre 3 et 6 mois ». Mais, selon les informations de L'Opinion , le groupe de travail, mis en place par l'Élysée sous la présidence d'un officier général et qui... [Lire la suite]
jeudi 19 avril 2018

Le retour de Marion Maréchal-Le Pen en politique ne poserait "aucun problème" à Louis Aliot

Si elle s'est officiellement mise en retrait de la vie politique en mai dernier, Marion Maréchal-Le Pen fait figure de sauveuse potentielle aux yeux de certains militants du Front National, encore traumatisés par la défaite à l'élection présidentielle. Cette semaine, le magazine L'Express lui consacre sa Une, avec un titre laissant peu de doutes quant aux ambitions de la petite fille de Jean-Marie Le Pen : "Ce que mijote la droite de la droite".  Une popularité qui "ne nuit pas" au FN. Invité de la Matinale... [Lire la suite]
mercredi 18 avril 2018

Marine Le Pen sur BFM-TV le 18/04/2018

Marine Le Pen sur BFM-TV le 18/04/2018
mardi 17 avril 2018

Des gendarmes évoquent un enlisement de l'opération à Notre-Dame-des-Landes et dénoncent un "immobilisme politique"

Les gendarmes mobilisés depuis le 9 avril sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes en ont-ils ras-le-bol ? Oui, répond Gendarmes et Citoyens, association professionnelle nationale militaire créée en 2008 pour "défendre les intérêts collectifs et individuels des militaires de la gendarmerie".   Dans une tribune publiée lundi sur son site internet et sa page Facebook, intitulée "Gendarmes mobiles contre immobilisme politique : combien de temps encore ???", l'association dénonce... [Lire la suite]
mardi 17 avril 2018

Nouvelle-Calédonie : l'Élysée peine à organiser le voyage de Macron à Ouvéa

Je vous repose rapidement le décor. La Nouvelle-Calédonie, c'est ce petit territoire français perdu au milieu du Pacifique. Ses habitants sont appelés aux urnes en novembre pour décider de rester français, ou de prendre leur indépendance. Un référendum qui suscite sur place pas mal de tension. C'est dans ce contexte que le chef de l'État a prévu de visiter l'île début mai.Selon  nos informations, les équipes de l'Élysée se sont rendues sur place, en Nouvelle-Calédonie, pour repérer les lieux. C'était la... [Lire la suite]
mardi 17 avril 2018

Nouvelle soirée de violences dans un quartier de Toulouse

Nouvelle soirée tendue à Toulouse lundi soir. Des échauffourées ont éclaté avant 20 heures entre des jeunes et des policiers dans le quartier Bagatelle, dans le Grand Mirail. "Les jeunes attaquent nos collègues qui ripostent avec des grenades lacrymogènes", a indiqué Sébastien Pélissier, secrétaire régional adjoint Alliance Occitanie, décrivant un jeu du chat et de la souris. Le bilan fait état d'une quinzaine de véhicules brûlés par propagation et huit personnes ont été interpellées alors que le calme est revenu vers 1 heure du... [Lire la suite]
lundi 16 avril 2018

Marion Maréchal-Le Pen va installer son Académie politique à Lyon

Voilà une installation qui ne va pas passer inaperçue  C’est en effet à Lyon, dans le quartier de la Confluence, à deux pas du siège de la Région Auvergne-Rhône-Alpes que Marion Maréchal-Le Pen s’apprête à installer sa future académie de Sciences politiques. L’information nous a été confirmée par l’un de ses très proches, en l’occurrence le conseiller régional Thibaut Monnier. Pour cette nouvelle aventure aux marges de la politique, l’ancienne députée Front National voit grand. Ce sont 400 m2 qui auraient été réservés... [Lire la suite]
lundi 16 avril 2018

Marine Le Pen sur France 2 le 16/04/2018

  Marine Le Pen sur France 2 le 16/04/2018
dimanche 15 avril 2018

Montpellier : 17 gardes à vue après la manifestation contre le gouvernement

Dix-sept personnes étaient encore en garde à vue dimanche, au lendemain de la manifestation de "convergence des luttes" organisée à Montpellier lors de laquelle la police avait procédé à 51 interpellations, a précisé la préfecture de l'Hérault. 43 personnes avaient initialement été placées en garde à vue, selon les chiffres donnés par la Préfecture dans la matinée. A 18h00, 26 avaient été libérées sans qu'aucune charge ne soit retenue contre elles. ... [Lire la suite]