mardi 9 octobre 2018

Regroupement familial : le plus grand regret de Valéry Giscard d'Estaing

600 pages consacrées à la vie politique de Valéry Giscard d'Estaing seront publiées dès mercredi 10 octobre dans les librairies de France. À la tête de cet ouvrage publié aux éditions de l’Observatoire, le journaliste Éric Roussel. Il a passé près de 20 heures à écouter l'ancien président lui parler de ses années à la tête du pays. Entre deux joyeux souvenirs, il a abordé son plus grand regret. D'après Le Point qui a consulté les bonnes pages de la biographie, il s'agirait du regroupement familial. Il a été décidé en 1976 par... [Lire la suite]
mardi 9 octobre 2018

Face à la montée de l’islam radical, notre école républicaine en danger !

Communiqué de presse de Steeve Briois, Député européen, Maire d’Hénin-Beaumont et Vice-Président du Rassemblement National du 09/10/2018 Dans une note confidentielle qu’Europe 1 a pu se procurer, les services de renseignement français alertent le gouvernement sur la terrifiante montée du communautarisme musulman dans les établissements scolaires. Des garçons qui refusent de donner la main aux filles, des élèves qui refusent d’aller à la piscine en période de Ramadan, des élèves qui se bouchent les oreilles lorsque l’instituteur... [Lire la suite]
mardi 9 octobre 2018

Amoureux de la France, Unissons-nous !

« Voilà trente-cinq ans que toute une oligarchie d’experts, de juges, de fonctionnaires, de gouvernants prend, au nom des peuples, sans en avoir reçu mandat, des décisions dont une formidable conspiration du silence dissimule les enjeux et minimise les conséquences. L’Europe (…) enterre la conception de la souveraineté nationale et les grands principes issus de la Révolution : 1992 est littéralement l’anti-1789. ». Le 5 mai 1992, Philippe Séguin, discours contre le Traité de Maastricht Douze ans après la fin de la Seconde... [Lire la suite]
lundi 8 octobre 2018

Au côté de Matteo Salvini, Marine Le Pen tire à boulets rouges sur le «mondialisme» et l'UE

  A Rome, à l'occasion d'un forum sur le thème «Croissance économique et perspectives sociales dans une Europe des nations», Marine Le Pen a pris la parole au côté de l'homme fort du gouvernement italien, Matteo Salvini. A quelques mois des élections européennes, la dirigeante du Rassemblement national (RN) affiche sa proximité avec ses alliés européens. Ce 8 octobre, Marine Le Pen participait à un forum sur le thème «Croissance économique et perspectives sociales dans une Europe des nations». Elle y est apparue, devant... [Lire la suite]
lundi 8 octobre 2018

La police de sécurité du quotidien : Macron et sa poudre de perlimpinpin

Tribune libre du 3 octobre 2018 de Muriel Coativy, Déléguée départementale de la fédération RN du Rhône C’était la mesure phare du quinquennat Macron. Après la « polprox » des années Jospin, reprise en 2012 par François Hollande, Emmanuel Macron avait promis « des forces de l’ordre respectées par des Français mieux protégés », grâce à la création d’une police de sécurité du quotidien (PSQ) déployée sur trente quartiers de reconquête républicaine (QRR). En fait, une énième vaste et grande fumisterie entrant en résonnance avec toutes... [Lire la suite]
dimanche 7 octobre 2018

Le remplacement du fusil de précision

Par Cyril Giraud, Délégué du SIEL 79 - Responsable national chargé des questions militaires le 25/09/2018 Par appel d'offre du 18 août 2018 la Direction Générale de l'Armement (DGA) a lancé un énième débat sur la place de l'industrie de défense dans notre pays. Le marché concerne la fourniture de 2.600 fusils de précision semi-automatique de calibre 7,62 mm OTAN, 1.800 modules IL (intensificateur de lumière), 1.000 modules IR (infrarouge) et 6.300.000 munitions de 7,62 x 51 mm pour moitié perforante, pour moitié de précision.... [Lire la suite]
dimanche 7 octobre 2018

Emmanuel Macron : l’anti-de Gaulle

    L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres d'un mouvement de la famille politique "souverainiste", "identitaire", "patriote" -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici Boulevard Voltaire Par Bruno Guillard le 07/10/2018 Emmanuel Macron a profité de l’occasion offerte par le soixantième anniversaire de la Constitution de la Ve République pour se glisser dans l’uniforme beaucoup trop grand et inadapté de l’homme du 18 juin 1940. Il... [Lire la suite]
dimanche 7 octobre 2018

La folle politique de préférence étrangère de Macron doit cesser !

Communiqué de presse de Marine Le Pen, présidente du RN du 06/10/2018 Si les retraités ont toutes les raisons de se plaindre de la politique d’Emmanuel Macron, ce n’est pas le cas des demandeurs d’asile. Ce que l’exécutif arrache sans vergogne aux Français les plus modestes, il le redonne sans pudeur à tous les migrants qui mettent aujourd’hui un pied en France et entendent y rester coûte que coûte. L’Etat se fixe ainsi pour objectif d’héberger 86% des demandeurs d’asile à l’horizon 2020, consacrant 1.58 milliard d’euros en... [Lire la suite]
dimanche 7 octobre 2018

Discours de Nicolas Dupont-Aignan, président de DLF le 23/09/2018

Discours de Nicolas Dupont-Aignan, président de DLF le 23/09/2018 Amoureux de la France, Unissons-nous ! Cet appel a été au cœur des travaux de notre congrès, comme en témoigne la table ronde dont je salue tous les intervenants. Véronique Besse du MPF, Jean-Frédéric Poisson du PCD, Bruno North du CNIP, Hervé Fabre-d’Aubrespy de LR, Bernard Monot député européen, Emmanuelle Gave de l’Institut des Libertés et bien sûr, vous tous, mes chers compagnons de route de Debout la France. Pourquoi cette expression des « Amoureux... [Lire la suite]
dimanche 7 octobre 2018

Seine-Saint-Denis : rackettés, des commerçants brisent le silence

Il leur a fallu plusieurs mois avant de trouver le courage de parler... Les commerçants du centre de Tremblay-en-France, en Seine-Saint-Denis, étaient victimes d'un racket violent. "On s'est tous fait menacer et racketter pendant au moins quatre mois", témoigne l'un d'eux. L'un des patrons d'une épicerie raconte son calvaire : "Ils venaient en groupe pour voler des produits, m'obliger à payer pour 'rester en sécurité'. Ils m'ont menacé avec une arme à feu !". Les agresseurs ont installé un climat de peur qui a conduit le maire... [Lire la suite]