lundi 17 septembre 2018

Marine Le Pen : «Macron n'a pas de grande vision, il tâtonne ; il ne marche plus, il rame»

Lors de la rentrée du Rassemblement National à Fréjus, Marine Le Pen a critiqué férocement les immigrations «forcées» dans les villages. «Aujourd'hui l'Etat joue contre la nation», a-t-elle aussi asséné en affirmant ses idées pour les européennes. Marine Le Pen a fait sa grande rentrée politique à Fréjus le 16 septembre. L'occasion pour la présidente du Rassemblement National (RN) de s'en prendre la politique gouvernementale. «Macron n'a pas de grande vision, il tâtonne ; il ne marche plus, il rame», a-t-elle formulé en... [Lire la suite]
dimanche 16 septembre 2018

"Insupportable", "mépris de caste", "glaçant" : la classe politique réagit après les propos de Macron face à un jeune chômeur

"Hôtels, cafés, restaurants, je traverse la rue, je vous en trouve ! Ils veulent simplement des gens qui sont prêts à travailler", a assuré Emmanuel Macron, samedi 15 septembre, face à un jeune demandeur d'emploi qui lui exprimait ses difficultés. La séquence a été largement commentée dans les médias et sur les réseaux sociaux, notamment par la classe politique, à gauche comme à droite. "Un mépris de caste insupportable" Quelques jours après la présentation du plan pauvreté, toute la gauche monte au créneau pour dénoncer les... [Lire la suite]
dimanche 16 septembre 2018

Benalla était en charge de la boutique de produits dérivés de l'Elysée

Lors de son audition le 20 juillet pour des faits de violences en marge des manifestations de la Fête du travail, l'ex-conseiller d'Emmanuel Macron a été sommé par les enquêteurs de la PJ de dresser son CV et ses différentes missions.  Et selon Quotidien, qui s'est procuré le dossier pénal de l'affaire, il aurait fait une annonce cocasse au cours de cette garde à vue. Alexandre Benalla aurait affirmé avoir été chargé de mettre en place la boutique en ligne de produits dérivés de l'Elysée, qui a ouvert ce... [Lire la suite]
dimanche 16 septembre 2018

Pierre Moscovici a peur du populisme… et on le comprend !

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres du RN, ou d'un mouvement de cette famille politique -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici Boulevard Voltaire Par François Teutsch le 15/09/2018 Pierre Moscovici a peur. L’ancien ministre socialiste, ex-éléphant du PS, désormais commissaire européen chargé des affaires économiques, s’exprime dans Le Figaro. Ce dont il a peur, c’est du populisme et du nationalisme qui monte en Europe. ... [Lire la suite]
samedi 15 septembre 2018

Le RN avec Orban face à l’UE !

Gilles Lebreton : Le RN avec Orban face à l’UE !
samedi 15 septembre 2018

Coalition anti-Orbán au Parlement européen : quand l'UE rétablit les procès de Moscou

Coalition anti-Orbán au Parlement européen : quand l'UE rétablit les procès de Moscou, Marie-Christine Arnautu le 13/09/2018
samedi 15 septembre 2018

Steeve Briois répond aux questions d’actualité (14/09/2018)

VoxBox de Steeve Briois sur les questions d’actualité du 14/09/2018 – Sanctions contre la Hongrie de Viktor Orban, qui a osé vouloir stopper l’immigration clandestine– Soumission de Tsipras, qui s’est couché devant les exigences budgétaires de la Commission– Elections européennes et possibilité d’une majorité du camp national au Parlement européen !
samedi 15 septembre 2018

Affaire Benalla : l'exécutif s'en prend vivement à la commission d'enquête du Sénat

La tension monte encore à l'approche de l'audition de l'ex-collaborateur du président Macron poursuivi pour violences. La ministre de la Justice Nicole Belloubet a de nouveau mis en garde ce samedi la commission d'enquête sénatoriale contre le risque d'un «empiètement sur le domaine judiciaire» au cours de ses travaux sur l'affaire Alexandre Benalla. La veille, le chef du parti présidentiel Christophe Castaner avait quant à lui menacé la commission d'enquête, au cas où celle-ci voudrait «s'arroger un pouvoir de... [Lire la suite]
samedi 15 septembre 2018

Le cas hongrois, un révélateur

  Bruno Gollnisch évoquait dans son tout récent entretien enregistré le 12 septembre au Parlement européen de Strasbourg  les débats autour du cas du national-conservateur Viktor Orban. En l’espèce la volonté des progressistes européistes de mettre au ban la Hongrie et les Hongrois, jugés coupables de déviances idéologiques car accordant massivement leurs suffrages à M.  Orban et à son parti Fidesz. Les députés étaient amenés à se prononcer sur le rapport de l’écolo-gauchiste néerlandaise Judith... [Lire la suite]
vendredi 14 septembre 2018

Communiqué de Julien Odoul, président du groupe RN au CR de Bourgogne-Franche-Comté du 14/09/2018

Communiqué de Julien Odoul, président du groupe RN au CR de Bourgogne-Franche-Comté du 14/09/2018 Le 13 septembre, Emmanuel Macron a annoncé la mise en œuvre d’un plan pauvreté pour 2020 et 2021, énième opération de communication destinée à camoufler l’ADN politique de l’ancien banquier de chez Rothschild devenu le président des très riches.Par un communiqué de presse lapidaire, la présidente socialiste de la Région Bourgogne Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, a osé étriller les orientations jupitériennes en déclarant « le tournant... [Lire la suite]