lundi 9 juillet 2018

Alerte démocratie : Conférence de presse de Marine Le Pen

Conférence de presse de Marine Le Pen, Présidente du Rassemblement National du 09/07/2018 Le 5 juillet 2018, deux juges d’instruction Mme Thépaut et M. Van Ruymbeke nous ont signifié la confiscation de la première part de la dotation publique qui devait nous être versée déjà avec cinq mois de retard. A supposer même que cette subvention ait un caractère saisissable –ce qui est juridiquement tout à fait contestable-, cette décision inédite pour un parti politique en France a été prise au mépris de toutes les règles et tous les... [Lire la suite]
lundi 9 juillet 2018

Turquie : à la veille de sa prestation de serment, Recep Tayyip Erdogan limoge 18 000 fonctionnaires

Forces de l'ordre, enseignants, universitaires : plus de 18 000 fonctionnaires ont été limogés en Turquie ce 8 juillet, à la veille de l’investiture du président Recep Tayyip Erdogan pour un 2e mandat et d'une probable levée de l'état d'urgence. Plus de 9 000 fonctionnaires de police et 6 000 membres des forces armées ont été limogés ce 8 juillet en Turquie, alors le président Recep Tayyip Erdogan doit prêter serment demain pour son deuxième mandat. Par ailleurs, environ 1 000 employés du ministère de la Justice et... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 8 juillet 2018

Le pouvoir prive le Rassemblement National de sa subvention...

Lettre ouverte de Marine Le Pen, Présidente du Rassemblement National du 08/07/2018 Madame, Monsieur, chers compatriotes, Dans le cadre des sommes attribuées par ses électeurs au vu de leurs votes aux législatives, le Rassemblement National est en droit de toucher de l’Etat  4,5 millions d’euros par an durant la mandature. Cette dotation attribuée annuellement à tous les partis est indispensable à leur fonctionnement. Avec déjà un retard de six mois, le RN devait percevoir ces jours-ci une avance de 2 millions sur sa... [Lire la suite]
dimanche 8 juillet 2018

Confiscation de sa dotation publique, deux juges d’instruction ont décidé de tuer le Rassemblement National

Communiqué du service de presse du 08/07/2018 Le 5 juillet 2018, en violation de tous les principes de droit, deux juges d’instruction affiliés ou proches du Syndicat de la magistrature, ont confisqué la dotation publique du Rassemblement National qui devait être versée le 9 juillet, Ce coup de force sans aucune base légale fait encourir au RN la cessation de paiement, ce qui signifie pour un parti politique une mort certaine. Marine Le Pen réagira à cette très grave violation de notre démocratie et de notre Constitution au cours... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 21:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 7 juillet 2018

État islamique : 77 enfants-soldats seraient revenus en France

On savait la question du retour des familles et des enfants nés ou élevés dans les zones contrôlées par Daech compliqué. Elle le sera d’autant plus dans les mois et les années à venir selon les chiffres fournis par le Soufan Center, un organisme à but non lucratif fondé par un ancien membre du FBI spécialisé dans le contre-terrorisme. Le rapport, mis en lumière par une tribune de la sociologue  Hasna Hussein dans Le Monde, indique que 2000 enfants âgés de 9 à 15 ans ont été recrutés et formés par l’Etat islamique de... [Lire la suite]
samedi 7 juillet 2018

Marine Le Pen : « Le doute me nourrit… »

Entretien avec Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National, réalisé par Tugdual Denis et Hugo Domenach le 05/07/2018 Le Point : Avec le recul, avez-vous été surprise par la dédiabolisation dont vous avez bénéficié en 2011 lors de votre élection à la tête du Front National ? C'était un moment historique : au bout de quarante ans de direction par Jean-Marie Le Pen, de sédimentation des attaques sur lui, une personnalité nouvelle émergeait. Quand vous restez très longtemps à la tête d'un mouvement, les attaques se superposent... [Lire la suite]
samedi 7 juillet 2018

L'Autriche sur la route des migrants

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres du RN, ou d'un mouvement de cette famille politique -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici Liberté Politique Par Constance Prazel le 06/07/2018 Le 14 juillet 1683, on ne fêtait pas encore la prise de la Bastille. Le 14 juillet 1683, débutait le siège de Vienne par les Ottomans, dernière grande offensive d'un Empire déjà sur le déclin contre la puissance habsbourgeoise, qui depuis deux siècles... [Lire la suite]
vendredi 6 juillet 2018

Le conseil constitutionnel ne peut être au dessus de la souveraineté du peuple !

Communiqué de Louis Aliot, député des Pyrénées-Orientales du 06/07/2018 Lors du dernier Festival de Cannes, le passeur Cédric Herrou adressait, en compagnie de migrants venus clandestinement en France, un doigt d’honneur aux Français et à ceux qui avaient critiqué ses actions. La photo a fait le tour du monde, indignant légitimement des millions de nos compatriotes. Dans une décision rendue le 6 juillet 2018, qui risque malheureusement de faire date, le Conseil constitutionnel, saisi par le passeur de... [Lire la suite]
vendredi 6 juillet 2018

Nouveau coup de folie migratoire de l’inconscient ministre de l’Intérieur Gérard Collomb !

Communiqué de presse de Ludovic Pajot, Député du Pas-de-Calais du 06/07/2018 Dans un communiqué en date du 5 juillet, Gérard Collomb salue la décision de la France d’accueillir sur son sol 52 migrants débarqués du navire humanitaire Lifeline, quelques jours seulement après l’annonce de l’accueil de 80 migrants issus de l’Aquarius. Le Gouvernement justifie cet accueil par «un devoir de solidarité européenne ». Mais où est la solidarité quand on encourage l’accueil de clandestins qui risquent le voyage au péril de leur vie ?... [Lire la suite]
vendredi 6 juillet 2018

Des policiers de la BAC ont été agressés à Héricourt

Il est deux heures du matin, ce mercredi 4 juillet quand la BAC, la brigade anti-criminalité, intervient à Héricourt en Haute-Saône pour des dégradations commises par deux individus. Après une enquête de voisinage, les forces de l’ordre retrouvent les auteurs et les interpellent. Une interpellation qui tourne mal. Les deux auteurs agressent les policiers. Les blessures de l'un d'eux nécessiteront neuf points de sutures au niveau de la tête. Les deux autres ont été blessés à la main et à la cuisse.Les deux individus ont été... [Lire la suite]