vendredi 4 août 2017

Jean-Christophe Cambadélis laisse une note salée pour sa Belle Alliance Populaire

Dans un PS où l’heure est aux économies, au lendemain d’une déroute électorale sans précédent, les premiers bruits de couloir entourant le coût de la Belle Alliance Populaire en a fait pâlir plus d’un. La formation politique qui était censée sauver François Hollande et le Parti socialiste pourrait finir d’achever ce dernier aux abois financièrement. En décembre, on apprenait par Le Canard enchaîné que le grand meeting de lancement de la Belle Alliance Populaire (BAL) à Paris avait coûté près de 700.000 euros.L'événement avait... [Lire la suite]
vendredi 4 août 2017

Soupçons d'emplois fictifs : le Parquet national financier ouvre une enquête sur Michel Mercier

Cette enquête a été ouverte dès mercredi pour "détournements de fonds publics", selon les informations d'Europe 1. Le Parquet national financier a ouvert une enquête après l'article du Canard Enchaîné sur l'emploi des filles de Michel Mercier comme assistantes parlementaires au Sénat. Enquête pour "détournement de fonds publics" Selon les informations d'Europe 1, cette enquête a été ouverte dès mercredi, pour "détournements de fonds publics". Vendredi matin, le Sénat qui a accepté la nomination de Michel Mercier au Conseil... [Lire la suite]
vendredi 4 août 2017

Le Venezuela vu de gauche

Un éditorial du Monde relevait, il y a quelques jours, cet étrange mutisme de la gauche occidentale à propos des événements du Venezuela. Si les mêmes événements s’étaient passés dans un pays de droite, si Maduro s’était appelé Pinochet, la gauche occidentale et américaine aurait bien entendu déferlé dans les rues. Le monde a changé, et Le Monde aussi : le quotidien de gauche semble découvrir une situation à laquelle il n’a pas été totalement étranger, dans le passé. Entre 1969 et 1981, Le Monde était... [Lire la suite]
jeudi 3 août 2017

Neymar : quand le football devient un enjeu géopolitique

Boulevard Voltaire Par Gabriel Robin, SG du CLIC du 03/08/2017 En reprenant le Paris Saint-Germain en 2011, grâce notamment à l’entremise de Nicolas Sarkozy, les propriétaires qataris déclaraient vouloir faire signer le « nouveau Messi ». Six ans plus tard, le petit émirat gazier a réussi à attirer dans son navire amiral médiatico-sportif le troisième meilleur joueur du monde en déboursant plusieurs centaines de millions d’euros : le phénomène brésilien Neymar. Des chiffres qui donnent le tournis, à l’image d’un... [Lire la suite]
jeudi 3 août 2017

Annulation de crédits : les élus locaux demandent des clarifications au gouvernement

L'Association des maires de France (AMF) dénonce l'annulation sans concertation préalable de 300 millions d'euros de crédits aux collectivités locales pour 2017 et demande des clarifications au gouvernement, dans un courrier adressé auPremier ministre, rendu public jeudi. "Variable d'ajustement" "Si l'AMF partage l'objectif de réduction du déficit public, elle déplore l'utilisation des collectivités locales comme variable d'ajustement budgétaire dès lors que l'Etat ne dispose plus de recettes suffisantes pour financer ses propres... [Lire la suite]
jeudi 3 août 2017

L’agriculture biologique est en péril en Île-de-France

Communiqué de presse de Wallerand de Saint Just, Président du groupe FN-IDF au Conseil régional d’Île-de-France du 03/08/2017 L’actuel ministre de l’agriculture, Stéphane Travert, a indiqué qu’il ne reviendrait pas sur la coupe budgétaire de 800 millions d’euros décidée par son prédécesseur socialiste, Stéphane Le Foll ! Ce sont les aides à l’agriculture biologique qui souffriront le plus de ces mesures d’austérité mises en place pour satisfaire les exigences de Bruxelles. Le groupe FN-IDF au Conseil régional d’Île de France... [Lire la suite]
mercredi 2 août 2017

Baisse des crédits aux collectivités de 300 millions d'euros en 2017

Le gouvernement a annulé des crédits de l'État destinés aux collectivités territoriales pour 2017 pour un montant d'environ 300 millions d'euros, a-t-on appris mercredi de sources concordantes. "Les annulations porteront sur des projets non engagés et ce sont les préfets qui procèderont opération par opération pour éviter de pénaliser les dossiers les plus porteurs d'enjeux", indique-t-on au ministère de la Cohésion des territoires, confirmant une information de Libération. "Les... [Lire la suite]
mercredi 2 août 2017

"Désinformation", situation "compliquée" : comment des députés de La France insoumise analysent la crise vénézuélienne

"On est en train de nous faire croire que Maduro est responsable de la crise de tout point de vue." Mardi 1er août sur RTL, le député du Nord Adrien Quatennens, encarté France insoumise, s'est indigné contre le traitement médiatique de la crise vénézuélienne en France. Ces derniers jours, la presse a notamment rapporté la mort d'au moins dix personnes dans les affrontements qui ont eu lieu fin juillet, durant l'élection de l'Assemblée constituante, et l'arrestation de deux opposants au pouvoir le... [Lire la suite]
mercredi 2 août 2017

À Nanterre, les immigrés dans le besoin rapportent gros aux trafiquants

Le bureau du séjour des étrangers n’est ouvert que quatre jours par semaine, de 9h à 16h, voir 15h30 le vendredi. Des centaines d’immigrés attendent toutefois en dehors de ces courtes plages horaires, parfois une nuit durant, pour parvenir à être reçus aussitôt que possible dans ce service chargé de la remise des titres de séjour. Car dans la queue de la préfecture de Nanterre, les places sont littéralement chères, comme le démontre une enquête menée par Marianne.Pour les demandeurs qui ne bénéficient pas d’un rendez-vous,... [Lire la suite]
mercredi 2 août 2017

La saignée historique infligée par Emmanuel Macron aux communes de France !

Communiqué de presse de Bruno Bilde, député Front National du Pas-de-Calais, conseiller spécial de Marine le Pen du 02/08/2017 La purge d’Emmanuel Macron continue de frapper très durement nos collectivités territoriales. Plutôt que de réduire le budget dédié à l’asile et à l’accueil des migrants (en augmentation de 217 millions d’euros) ainsi que celui destiné à l’hébergement d’urgence (en hausse de 122 millions d’euros), le Président de la République Emmanuel Macron et son Premier ministre, Edouard Philippe ont préféré passer un... [Lire la suite]