dimanche 4 février 2018

Un homme menace d'égorger employés et clients d'un salon de coiffure en criant «Allah akbar»

Un homme, connu des services de renseignement territoriaux pour sa radicalisation, a menacé d'égorger toutes les personnes présentes dans un salon de coiffure. Il a été interpellé puis incarcéré, avant d'être hospitalisé suite à une crise démence. Le 3 février, un jeune homme de 23 ans, barbu et vêtu d’une tenue traditionnelle musulmane, a menacé à de multiples reprises d'égorger clients et employés d'un salon de coiffure de Mantes-la-Jolie dans les Yvelines, selon des informations rapportées par Le Parisien. ... [Lire la suite]
dimanche 4 février 2018

Canada : l'hymne national modifié au nom de l'égalité des genres

Au Canada, mercredi 31 janvier, le Sénat a approuvé le projet de loi  C-210, « loi modifiant la loi sur l'hymne national (genre) », qui change les paroles de l'hymne national. Le but étant d'y éliminer toute distinction de genre. «Attache ta tuque avec d'la broche» ne manqueraient pas de dire les Québécois, c'est-à-dire «accrochez-vous bien». De fait, il faut s'accrocher, un changement des paroles de l'hymne national ce n'est pas rien. Le texte que le Sénat vient d'adopter en troisième lecture veut que les Canadiens ne... [Lire la suite]
samedi 3 février 2018

Alstom/Siemens : la gestion calamiteuse d’Emmanuel Macron au banc des accusés

Boulevard Voltaire Par Dominique Bilde, député FN au Parlement européen le 03/02/2018 La gestion calamiteuse du dossier Alstom risque de hanter l’exécutif pour longtemps. Et si, en mai dernier, le candidat  Macron avait eu beau jeu de balayer les allégations de Marine Le Pen lors du débat de l’entre-deux-tours, les faits égrainés par l’actualité économique depuis lors n’ont eu de cesse de donner raison à cette dernière. En novembre 2014, Emmanuel Macron refusait de s’opposer, par le décret n°... [Lire la suite]
samedi 3 février 2018

De Calais à Dole...

Il y a eu jeudi à Calais des affrontements entre "migrants" afghans et erythréens, ce que l'on sait moins c'est que la veille il y a eu d'autres rixes -pour employer un terme gentillet- entre cette fois-ci des clandestins tchétchènes et afghans au pied d'un immeuble relevant du centre d’accueil des demandeurs d’asile (CADA) de Dole dans le Jura. En effet, le quotidien  en a fait d'ailleurs un article ce matin,  rue de Bourgogne, dans le quartier des Mesnils-Pasteur "entre vingt et vingt-cinq hommes s’affrontaient sur... [Lire la suite]
vendredi 2 février 2018

L'islamologue Tariq Ramadan mis en examen pour viols et incarcéré

C'est l'une des conséquences des mouvements #BalanceTonPorc et #MeToo. Le théologien musulman Tariq Ramadan, en garde à vue depuis deux jours, a été mis en examen vendredi soir à Paris pour viols et incarcéré, selon une source judicaire. Il a été inculpé pour viol et viol sur personne vulnérable, a affirmé une source judiciaire. L'intellectuel controversé a demandé qu'un éventuel placement en détention provisoire, requis par le parquet, fasse l'objet d'un débat ultérieur devant un juge des libertés et de la détention (JLD).... [Lire la suite]
vendredi 2 février 2018

Un amoureux de la France nous a quittés

Editorial de Steeve Briois, SG du Front National du 02/02/2018 Les difficultés et les épreuves de la vie politique créent des liens indéfectibles entre ceux qui les traversent. Et c’est donc avec une peine immense que nous avons appris ce matin le décès de notre ami Edouard Ferrand à 52 ans, après des mois de lutte contre une maladie aussi pernicieuse que cruelle. Il est toujours difficile de se préparer à une telle idée avant que celle-ci ne s’impose à vous de la plus tragique des façons. Chef de la délégation des députés... [Lire la suite]
vendredi 2 février 2018

Rixes à Calais : stop à la loi de la jungle !

Communiqué de presse de Ludovic Pajot, Député du Pas-de-Calais du 02/02/2018 Calais a de nouveau été hier le théâtre d’affrontements opposant une centaine de migrants d’origine afghane et érythréenne. Ces rixes, intervenues après la distribution de repas, ont fait vingt-deux victimes dont quatre blessées par balles. Deux policiers ont également été blessés. Un nouveau palier dans la violence des affrontements liés aux migrants a été atteint. Cette situation intolérable sur le sol français ne peut perdurer... [Lire la suite]
vendredi 2 février 2018

Communiqué du Front National du 02/02/2018

Le Front National a appris avec une grande tristesse la disparition d’Edouard Ferrand, député français au Parlement Européen, Membre du Bureau Politique et ardent défenseur des valeurs traditionnelles et de la ruralité. Docteur en Science Politique, écrivain, historien, passionné par le Liban, il laisse des écrits engagés d’une grande qualité. Il était pour le mouvement un parlementaire exemplaire, dévoué et menait avec énergie la délégation française du groupe ENF au Parlement Européen. A son épouse, à ses enfants, à sa famille,... [Lire la suite]
vendredi 2 février 2018

La prochaine crise pourrait menacer la cohésion de la zone euro

"Même un léger ralentissement pourrait engendrer d'importants coûts économiques et sociaux" et "tester une nouvelle fois la cohésion de l'union monétaire", a déclaré Benoit Coeuré, membre du directoire de la BCE, lors d'une conférence à Ljubljana, en Slovénie. La croissance du PIB a atteint en 2017 son rythme le plus rapide en une décennie, à 2,5%, selon Eurostat cette semaine. Mais en dépit de l’embellie économique passée, "les défaillances institutionnelles qui ont provoqué et fait durer la crise n'ont toujours pas été... [Lire la suite]
vendredi 2 février 2018

Question écrite au Ministre de l'intérieur sur le coût de la baisse de la vitesse à 80 km/h pour le contribuable français

Question écrite au Ministre de l'intérieur sur le coût de la baisse de la vitesse à 80 km/h pour le contribuable français posée le 01/02/2018 M. Bruno Bilde interroge M. le ministre d’État, ministre de l’intérieur, sur le coût de l’abaissement de la vitesse à 80 km/h en matière de signalétique routière. En effet, en plus d’empoisonner la vie des 40 millions d’automobilistes, cette nouvelle interdiction va générer des dépenses publiques supplémentaires estimées entre 5 et 10 millions d’euros. Autant d’argent qui n’ira pas dans... [Lire la suite]