mercredi 11 avril 2018

Après la SNCF, Macron brade notre parc hydroélectrique, joyau de notre indépendance énergétique

Tribune de Muriel Coativy, Conseiller régional de Rhône-Alpes-Auvergne du 11/04/2018 Après les cheminots, Emmanuel Macron entreprend de se mettre à dos la maison  EDF. Sans concertation avec les intéressés, le ministère de l’écologie a en effet adressé à la Commission européenne le 31 janvier dernier un courrier, non rendu public, comprenant une longue liste de 150 grands barrages qui devraient échapper à EDF d’ici 2022 pour revenir à des opérateurs privés français ou étrangers, en vertu de l’ouverture à la concurrence des... [Lire la suite]
jeudi 5 avril 2018

De l’énergie solaire à Vire : une décision lunaire

Communiqué de presse deChristelle Lechevalier, Députée française au Parlement européen, Conseillère régionale de Normandie du 05/04/2018 La commune de Vire Normandie veut installer 12 000 panneaux solaires sur son territoire d’ici 2020. La décision semble s’imposer naturellement pour les élus locaux, alors que cette énergie n’est pas exempte de reproches. Comment investir 3 millions d’euros d’argent du contribuable pour ces panneaux, dans une région où le climat ne se prête pas du tout à un ensoleillement optimal ? De plus,... [Lire la suite]
mercredi 14 mars 2018

Ouverture à la concurrence des barrages hydroélectriques : maintenons la production de notre électricité sous pavillon français

Communiqué de presse du Front National du 14/03/2018 Macron ou l’art de vendre la France sur ordre de Bruxelles Après 10 années de pressions bruxelloises et une loi de transition énergétique votée en catimini à l’été 2015 alors que M.Macron était ministre de l’Economie et des Finances, les barrages hydroélectriques doivent s’ouvrir à la concurrence cette année. Malgré une gronde de la direction comme des syndicats d’EDF qui manifestaient hier à Strasbourg, le gouvernement Macron n’enraye pas cette logique de dépeçage au nom du... [Lire la suite]
mercredi 14 mars 2018

Éolien en mer : notre mobilisation paye, le vent tourne !

Communiqué de presse de Christelle Lechevalier, Député français au Parlement européen, Conseillère régionale de Normandie du 14/03/2018 Le gouvernement, sous pression des pécheurs et des habitants des littoraux, vient de déposer un amendement au Sénat visant à annuler les appels d’offres pour l’installation de parcs éoliens offshore au large des côtes normandes. Imposés en dépit du bon sens par les écologistes autoproclamés, les quotas d’éoliennes auront des conséquences néfastes sur la facture d’électricité des ménages. En... [Lire la suite]
vendredi 23 février 2018

Projet de parc éolien Dieppe Le Tréport : une décision folle aux conséquences environnementales désastreuses !

  Communiqué de presse de Ludovic Pajot, Député du Pas-de-Calais du 23/02/2018 Le conseil d’administration de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) vient d’émettre un avis favorable au projet de parc éolien offshore dans le périmètre de Dieppe Le Tréport. Cet avis étant conforme, les services de l’Etat seront contraints de s’y plier. Allant à l’encontre de la position du parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale qui avait émis le 20 octobre dernier un avis défavorable concernant ce projet,... [Lire la suite]
mercredi 10 janvier 2018

Éoliennes : Le Conseil d’État donne raison au groupe Front National

Communiqué de presse du groupe Front National au CR de Bourgogne-Franche-Comté du 10 janvier 2018 Le Collectif anti-éolien régional et les particuliers qui contestaient depuis 2012 le schéma régional du climat, de l’air et de l’énergie ont obtenu gain de cause devant le Conseil d’Etat qui dans sa décision définitive du 22 décembre 2017 a entériné l’annulation de l’arrêté qui régit le développement de l’éolien en Bourgogne. Les juges ont considéré que l’absence d’évaluation environnementale  préalable à l’adoption du schéma... [Lire la suite]
jeudi 2 novembre 2017

Nouvelle augmentation des factures de gaz : Bruxelles veut liquider les tarifs réglementés !

Communiqué de presse du Front National  du 02/11/2017 La Commission de régulation de l’énergie aannoncé que les tarifs réglementés augmenteraient dès le mois de novembre de 2.7% pour les foyers se chauffant au gaz naturel. Cette nouvelle hausse frappe près de 5.8 millions de foyers ayant conservé les tarifs réglementés de l’ancien monopole, plus sécurisant que ceux du marché. Les factures annuelles de chauffage au gaz des ménages augmenteront donc en moyenne de 30 euros, une hausse s’ajoutant à celle de 55 euros déjà... [Lire la suite]
vendredi 13 octobre 2017

Greenpeace…toute la vérité ?

Il y a beaucoup à dire sur une ONG comme Greenpeace –présidé actuellement par le sud-africain militant des droits-de-l’homme Kumi Naidoo – qui divulgua il y a quelques mois un document sur les négociations secrètes  du Marché transatlantique, suscitant au passage un certain nombre d’interrogations  chez les complotistes comme ils disent (voir ici).    Mais quand cette organisation affirme qu’il fait jour à midi, qu’elle dénonce avec justesse, preuves à l’appui, le rôle néfaste... [Lire la suite]
samedi 30 septembre 2017

APL, retraite, chômage, carte bancaire... Ce qui change (en bien ou en mal) pour votre portefeuille ce 1er octobre

De nombreux tarifs et prestations évoluent à partir de ce dimanche. Que ce soit le coût de l'énergie, le montant des pensions de retraites ou les publicités montrant des mannequins aux silhouettes retouchées, voici à quoi vous attendre à compter de 1er octobre 2017.  Gaz : +1,2% Les tarifs réglementés du gaz augmentent en moyenne de 1,2%. En détail, ceux qui l'utilisent pour la cuisson subiront une augmentation de 0,4%, ceux qui s'en servent pour la cuisson et l'eau chaude connaîtront une hausse de 0,7% et... [Lire la suite]
mercredi 6 septembre 2017

Interdiction de la recherche et de la production de tout hydrocarbure en France : une mesure sans impact positif...

Communiqué de presse du Collectif Nouvelle Ecologie du 06/09/2017 Nicolas Hulot veut interdire la recherche et ne pas renouveler les permis d’exploitation d’hydrocarbures dans l’hexagone et dans nos territoires d’Outre-Mer. Il signe de ce fait l’extinction de la production de gaz et de pétrole en France. Cela n’aura absolument aucun impact sur la consommation française d’hydrocarbures. La seule différence est que tous ces hydrocarbures seront produits à l’étranger puis importés. Il s’agit d’une mesure étonnante, d’une grande... [Lire la suite]