mardi 5 décembre 2017

Macron en Algérie : la santé de Bouteflika, objet de toutes les spéculations

Une arrivée en fauteuil roulant, sans faire la moindre déclaration. Abdelaziz Bouteflika a fait une brève apparition le 23 novembre dernier à l’occasion des élections locales en Algérie. Mais il n’en fallait guère plus pour relancer les spéculations sur son état de santé. Âgé de 80 ans, le président algérien est en effet très affaibli depuis un accident cardio-vasculaire cérébral en 2013. Cela ne devrait pas empêcher une rencontre avec Emmanuel Macron, en déplacement ce mercredi dans le pays. Un tête à tête est en effet prévu entre... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 5 juillet 2017

Algérie : le président exige des excuses de la France pour la colonisation

Le 5 juillet 1962, l'Algérie obtient son indépendance. Avant cela, 132 années de colonisation française (1830-1962), que le président actuel du pays maghrébin qualifie de “souffrances” pour le peuple algérien. Pour la presse officielle du pays (APS), il explique : “Notre peuple exige toujours une reconnaissance de ses souffrances de la part du colonisateur d'hier, la France.” Une demande pour “gagner en sérénité” Un message qui pourrait, selon lui, permettre aux deux pays de maintenir leurs bonnes relations (François... [Lire la suite]
mardi 8 novembre 2016

Le président algérien Bouteflika hospitalisé à Grenoble

Sous haute escorte policière, un cortège de berlines noires a débarqué à la clinique d'Alembert de Grenoble, lundi 7 novembre à 17h25. À bord, le président algérien Abdelaziz Bouteflika qui a donc traversé la Méditerranée pour consulter son cardiologue, le professeur Jacques Monségu. Le chef d'État algérien devrait rester hospitalisé plusieurs jours dans cet établissement de l'Isère selon les informations du Dauphiné Libéré.Le cardiologue est devenu depuis plusieurs années le médecin attitré du président algérien. En avril... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 19 mai 2016

La charge très violente d'un ambassadeur algérien contre la France

  L'ambassadeur algérien au Cameroun, Merzack Bedjaoui, a attaqué la France de manière très virulente dans des propos rapportés par Algérie Focus. Le diplomate a notamment accusé la France d'être responsable du déséquilibre de toute l'Afrique subsaharienne. “L’Algérie n’a pas besoin de la France, c’est ce pays qui a besoin de l’Algérie”. Le ton était donné pour l'intervention d'un diplomate algérien au café politique du Club des journalistes politiques du Cameroun. Dans ses propos, relayés par Algérie Focus, il... [Lire la suite]
lundi 11 avril 2016

Lâcheté et repentance, le voyage de Valls en Algérie

Ce voyage commençait mal. Escorté par une large délégation de ministres, Manuel Valls s'est rendu en Algérie pour le « comité interministériel de haut niveau». Avant son départ, l’atmosphère est déjà alourdie par un scandale. Trois journalistes français n’ont pas été accrédités par le gouvernement algérien. On leur reproche de s’attaquer de manière trop virulente au président Abdelaziz Bouteflika. Interdite, l’évocation de l’implication de ses proches dans l’affaire des Panama papers, ou son état de santé déclinant. Personne n’a le... [Lire la suite]
vendredi 12 février 2016

L'Algérie furieuse après la nomination d’Audrey Azoulay comme ministre de la Culture

Dénonçant une «marocanisation de la vie politique française», Alger a été le théâtre d’une véritable levée de boucliers après la nomination à l'Elysée de la fille de l’ancien conseiller du roi du Maroc. Frère et conseiller spécial du président algérien, Saïd Bouteflika aurait déploré une manœuvre de «lobbying» de la part du Maroc, au sein d’une scène médiatique française qu'il estime «infestée» de politiciens, de journalistes et de stars d’origine marocaine, rapporte le site d’information Mondafrique. Celui-ci indique que l’homme... [Lire la suite]
samedi 12 décembre 2015

Bouteflika veut livrer l’Algérie aux islamistes

Le récent séjour médical d’Abdelaziz Bouteflika à Grenoble et la vague de limogeages qui affecte l’appareil sécuritaire algérien confirment l’accélération du processus de transition à Alger, dont devraient profiter les “néo-islamistes” algériens. Réélu pour un quatrième mandat, en avril 2014, Bouteflika ne gouverne plus que sous le contrôle de son frère Saïd et du clan présidentiel. L’armée est déjà à leur botte. Ils sont en train de casser le redoutable DRS (Département du renseignement et de la sécurité), la seule structure encore... [Lire la suite]
vendredi 14 novembre 2014

Algérie: Le président Abdelaziz Bouteflika hospitalisé à Grenoble

Abdelaziz Bouteflika est de retour en France. Pas pour une visite d’Etat, mais pour des raisons de santé. Le président algérien se trouve depuis le milieu de semaine dans la clinique d’Alembert, à Grenoble, selon une information du Dauphiné Libéré confirmée par RTL. Le quotidien régional ne précise toutefois pas pour quelle pathologie Bouteflika, 77 ans, a été hospitalisé. La direction du Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble, dont fait partie la clinique, s’est refusée à tout commentaire en raison du secret médical. Le... [Lire la suite]
jeudi 12 juin 2014

Non au défilé des troupes algériennes à Paris le 14 juillet 2014

  Communiqué de Presse de Gilbert Collard (Député), Louis Aliot (Député Européen), Mohamed Bellebou (Conseiller Municipal de Perpignan, Président de France-Harkis) du 12/06/2014 Le député RBM Gilbert Collard a demandé au secrétaire d’Etat chargé des anciens combattants si, comme le laissait supposer une rumeur instante, les troupes algériennes allaient défiler sur les Champs-Elysées le 14 juillet 2014. A cette question, le ministre a répondu par l’affirmative en prétextant qu’il s’agissait d’une invitation dans le cadre des... [Lire la suite]
jeudi 12 juin 2014

Pour le ministre algérien, « la stigmatisation de l’islam est une atteinte aux droits de l’homme»…

  Ramtane Lamamra, ministre des Affaires étrangères algérien, a qualifié de « légitime » l’inquiétude des populations issues de l’immigration, suite aux résultats des élections européennes marquées par la poussée des discours extrémistes, xénophobes et islamophobes en Europe. "La vision européenne consistant à lier la migration à la sécurité, est « contreproductive », a-t-il déclaré lors de la 3e Conférence des ministres des Affaires étrangères de l’UE et de la Ligue des Etats arabes. Le Chef de la diplomatie... [Lire la suite]