mardi 16 octobre 2018

Francophonie : Louise Mushikiwabo, la haine de la France en étendard

Tribune libre de Dominique Bilde, Député français RN au Parlement Européen du 16/10/2018 Elle est volontiers anglophone, exècre la France et tout ce qui est français. Si l’on ajoute à cela un niveau de maîtrise de notre langue qui, selon l’analyste politique sénégalais Babacar Justin Ndiaye, « sidérerait l’Académie française », c’est donc peu de dire que rien ne prédestinait le ministre des Affaires étrangères rwandais Louise Mushikiwabo à ceindre l’écharpe de secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie... [Lire la suite]
samedi 13 octobre 2018

Pour Macron, le français n’est pas vraiment Français

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres d'un mouvement de la famille politique "souverainiste", "identitaire", "patriote" -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici Causeur Par Anne-Sophie Chazaud le 13/10/2018 Il est plusieurs personnages publics sur lesquels les voyages en avion loin de chez eux provoquent des phénomènes psychologiques surprenants les conduisant à agir ou parler de façon curieuse : on ne présente plus les saillies narratives du... [Lire la suite]
vendredi 12 octobre 2018

Lettre ouverte à Emmanuel Macron : Comment soutenir à la tête de la Francophonie la ministre d’un Etat ...

Monsieur le Président, Le sommet de la Francophonie qui se déroule les 11 et 12 octobre dans la capitale arménienne est une grande fierté pour notre pays.  Quel plus bel hommage aurait-on pu rendre à Charles Aznavour, Français de parents arméniens, dont les chansons ont fait résonner notre belle langue à travers le monde ? Nos relations amicales, fidèles et fructueuses avec l’Arménie illustrent la vitalité de la culture française qui conquiert les cœurs au-delà des nations historiquement... [Lire la suite]
mardi 2 octobre 2018

Migrants, Francophonie : la France sans vision pour l’Afrique

Tribune libre de Dominique Bilde, Député français au Parlement européen du 01/10/2018 « Sur le long terme, les investissements réduiront à la fois le désir [des Africains] de quitter [leurs] pays et feront baisser la pression démographique pour atteindre un niveau stable » rétorquait Bill Gates à l’Américain Stephen Smith, auteur de l’ouvrage La Ruée vers l’Or, éreintant la politique de co-développement. Du reste, point n’est besoin d’avoir cofondé Microsoft et de poser en chantre de la bien-pensance pour se rendre à l’évidence :... [Lire la suite]
mercredi 5 septembre 2018

L’absence de vision de la France en Afrique

Communiqué de presse de Louis Aliot, Député des Pyrénées -Orientales du 05/09/2018 Paralysé par la question migratoire en France, sous le feu des lobbys et des associations, le gouvernement continue de cultiver la paralysie de notre diplomatie en Afrique et l’absence de vision anticipatrice. Au cœur de l’été nous apprenons qu’après le Nigeria et l’Afrique du Sud, Theresa May était au Kenya pour la dernière étape de sa... [Lire la suite]
mardi 4 septembre 2018

En Afrique du Sud, des salariés blancs en grève contre des avantages réservés aux Noirs

Le géant sud-africain de la chimie Sasol a annoncé sa volonté d'augmenter la part de son capital détenu par des Noirs, notamment en leur distribuant des actions gratuites. Le syndicat Solidarité juge ce plan discriminatoire à l'égard des Blancs. Un syndicat sud-africain qui représente en majorité des Blancs a lancé ce 3 septembre un mouvement de protestation contre un plan de participation des salariés lancé par le géant de la chimie Sasol, qu'il juge discriminatoire car réservé aux seuls Noirs. ... [Lire la suite]
samedi 1 septembre 2018

Le président du Sénégal face à Angela Merkel sur l’émigration africaine vers l’Europe : la lucidité face à l’aveuglement !

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Député français au Parlement européen, Co-Président du groupe « Europe des Nations et des Libertés » du 01/09/20018 Hier, lors d’une visite de la chancelière allemande Angela Merkel, le président du Sénégal, Macky Sall, a tenu un discours lucide et ferme sur la question des émigrés qui quittent l’Afrique pour venir clandestinement en Europe. « La vocation de la jeunesse africaine n’est pas d’atteindre les rives de l’Europe. Nous devons combattre l’émigration clandestine, les réseaux de passeurs... [Lire la suite]
vendredi 27 juillet 2018

Bilan du laxisme migratoire des socialistes espagnols : les migrants à l’assaut de l’Europe via l’Espagne !

Communiqué de Jordan Bardella, porte-parole du Rassemblement National du 27/07/2018 Dans un climat de violence inouïe, près de 800 migrants ont pris d’assaut la frontière espagnole dans l’enclave de Ceuta jeudi 26 juillet, attaquant les forces de l’ordre avec de la chaux vive et des lance-flammes artisanaux. Malgré un quasi-silence médiatique, la vidéo de cette scène apocalyptique a été très largement relayée sur les réseaux sociaux. A l’heure où le bon sens l’emporte un peu partout en Europe face au danger de la submersion... [Lire la suite]
jeudi 12 juillet 2018

Expropriation sans compensation des fermiers blancs en Afrique du Sud

Question écrite de Jean-François Jalkh, Député français au Parlement européen, à la Commission européenne le 12/07/2018 La récente révision de la Constitution dans le but d’exproprier les terres sans compensation en Afrique du Sud au profit de la majorité noire provoque en Europe une grande inquiétude. Les cas de violences, souvent mortelles, déjà importants par le passé sont en constante augmentation et ciblent une population en raison de son origine socio-ethnique, les fermiers blancs. Les appels à la haine, à la violence et au... [Lire la suite]
jeudi 21 juin 2018

Afrique du Sud : un nouvel “apartheid” … anti-blanc ?

Tribune de Dominique Bilde, Député français au Parlement européen du 21/06/2018 Le prix Nobel de la paix sud-africain  Desmond Tutu, a dénoncé l’actuelle situation révolutionnaire de l’Afrique du Sud qui serait « pire que l’apartheid ». Le 27 février 2018, le Parlement sud-africain a notamment initié une révision de l’article 25 de la Constitution autorisant l’expropriation des terres sans compensation. Le président Cyril Ramaphosa a précisé qu’il s’agissait là de « panser les plaies du passé et... [Lire la suite]