dimanche 24 juin 2018

Des médecins alertent sur «une mise en danger de la vie d'autrui»

Des médecins affirment ne plus pouvoir remplir leur «mission de service public» par manque de moyens, et alertent sur «une mise en danger de la vie d'autrui», dans une lettre ouverte à Edouard Philippe rendue publique dimanche. Dans ce courrier daté du 15 juin, les 175 signataires, médecins hospitaliers ou libéraux de différentes régions de France, demandent à être reçus par le Premier ministre, parce qu'une précédente requête à l'attention de la ministre de la Santé Agnès Buzyn est «restée sans réponse depuis... [Lire la suite]
jeudi 31 mai 2018

Avenir de l’hôpital de Denain : les pouvoirs publics doivent se mobiliser !

Communiqué de presse de Sébastien Chenu, député du Nord du 31/05/2018 Une construction datant des années 1970, des locaux vétustes : le bâtiment affecté à l’accueil et au soin de nos séniors du centre hospitalier de Denain n’est plus aux normes. Il est pourtant essentiel que les personnes âgées de Denain puissent continuer à être prises en charge dans leur ville. L’hôpital prévoit donc de le rénover de fond en comble, ce qui exigerait un coût total de 15 millions d’euros. Si l’hôpital est disposé à investir 5 millions d’euros, il... [Lire la suite]
lundi 28 mai 2018

Contre la maladie d’Alzheimer, la prise en charge humaine doit remplacer le « tout médicament »

    Communiqué de presse de Bruno Bilde, député du Pas-de-Calais, membre de la Commission des affaires sociales du 28/05/2018 Dans un article publié le 25 mai dernier, le journal Libération révèle que la ministre des solidarités et de la santé devrait annoncer la fin du remboursement de quatre médicaments utilisés pour traiter les symptômes de la maladie d’Alzheimer. En octobre 2016, la Haute Autorité de Santé avait préconisé le déremboursement du donépézil, du rivastigmine, du galantamine et du mémantine qui... [Lire la suite]
mardi 15 mai 2018

Fermeture de l'hôpital de Marcigny

Communiqué du groupe Front National au CR de Bourgogne-Franche-Comté du 15/05/2018 Après la Nièvre, le Jura, la Haute-Saône, l’Yonne et la Côte-d’Or, c’est au tour de la Saône-et-Loire d’être frappée par la politique de démantèlement mise en œuvre par l’Agence régionale de santé (ARS) en Bourgogne Franche-Comté. Sacrifiés sur l’autel de la rentabilité, les habitants du territoire et les salariés du centre hospitalier sont les nouvelles victimes d’un projet régional de santé qui s’apparente à une sordide entreprise de démolition... [Lire la suite]
lundi 14 mai 2018

Conflit d'intérêt entre Buzyn et l'Inserm : Monsieur Lévy doit retirer sa candidature

Communiqué de presse de Sébastien Chenu, député du Nord du 14/05/2018 Alors que le mandat de Président de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) arrive à son terme le mois prochain, le conflit d’intérêts existant entre Mme Buzyn, Ministre de la Santé et des Solidarités et Monsieur Yves Lévy, son mari et actuel Président de l’INSERM, candidat à sa succession, doit cesser. En effet, afin de prévenir tout conflit d’intérêt l’INSERM est depuis la nomination au Gouvernement de Mme Buzyn rattaché au Premier... [Lire la suite]
jeudi 10 mai 2018

Question écrite de Bruno BILDE, député du Pas-de-Calais, membre de la Commission des affaires sociales du 09/05/2018

M. Bruno Bilde alerte Mme la ministre des solidarités et de la santé sur les circonstances du décès de Madame Naomi Musenga, victime d’un infarctus le 27 décembre dernier à Strasbourg. L’enregistrement de son appel passé au service d’aide médicale urgente (Samu) des hôpitaux de Strasbourg vient de révéler les profonds et dramatiques dysfonctionnements de l’accueil téléphonique des urgences. En effet, à l’écoute des propos tenus par l’opératrice, Madame Musenga semble avoir été traitée avec un mépris indigne et une désinvolture... [Lire la suite]
mardi 8 mai 2018

« Une once d’action vaut une bonne théorie » - Friedrich Engels

Tribune du Docteur Muriel Fiol, Vice présidente du Groupe Front National Provence-Alpes-Côte d’Azur du 07/05/2018 Notre système de santé va bientôt découvrir son 24e plan depuis 1974. Alors que Patrick Bouet, président du Conseil National de l’Ordre des Médecins, ose dire haut et fort que notre système de santé est au bord du chaos, « à bout de souffle », dans un livre à sortir ce mercredi 9 mai, au titre évocateur « Santé, explosion programmée », nos politiques se contentent de mesurettes coûteuses et inefficaces. Or, il faut... [Lire la suite]
dimanche 6 mai 2018

«Pas d'économies sur l'hôpital» selon Macron, mais 960 millions en moins selon Buzyn... Paradoxe ?

Malgré la promesse d'Emmanuel Macron de ne pas réaliser d'économies sur le budget de l'hôpital pendant son quinquennat, une circulaire émanant du ministère de la Santé annonce au contraire une économie de 960 millions d'euros... Qu'en est-il ? Emmanuel Macron l'avait dit les yeux dans les yeux aux journalistes sur le plateau de BFMTV le 15 avril : «Il n'y aura pas d’économies sur l’hôpital dans ce quinquennat, je vous rassure.» Problème : selon une circulaire émanant des services de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, une... [Lire la suite]
jeudi 3 mai 2018

La chirurgie ne doit pas mourir à Montceau-les-Mines

Communiqué de presse de Julien Odoul, Président du groupe  Front National au Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, Membre du Bureau National du 03/05/2018 La fermeture du service de chirurgie de l’hôpital Jean Bouveri de Montceau-les-Mines est effective depuis le 27 avril dernier. Après la Nièvre, le Jura, la Haute-Saône, l’Yonne et la Côte-d’Or, c’est au tour de la Saône-et-Loire d’être frappée par la politique de démantèlement mise en œuvre par l’Agence régionale de santé (ARS) en Bourgogne Franche-Comté. Sacrifiés... [Lire la suite]
lundi 16 avril 2018

Communiqué du groupe FN Bleu Marine Grand Est suite à la fermeture de 30 lits à l’hôpital de Hayange

Communiqué du groupe FN Bleu Marine Grand Est suite à la fermeture de 30 lits à l’hôpital de Hayange du 14/04/2018 Nous apprenons la fermeture de 30 lits à l’hôpital de Hayange, entrainant la fermeture complète du service de soins de suite de réadaptation. La vallée de la Fensch ne doit pas devenir un désert médical, mettant en danger les habitants ! Une fois de plus notre service public hospitalier subit les conséquences des politiques désastreuses appliquées à la santé des Français comme dans bien d’autres domaines. La... [Lire la suite]